Villeray: mon quartier

2 minutes de lecture

On jase là. Je ne comprends pas que mes collègues aient perdu leur temps à écrire un texte sur leur quartier respectif. On va se le dire, ils n’arrivent pas à la cheville de Villeray. J’ai beau chercher et étirer la sauce, je ne vois pas comment Ahuntsic, Côte-des-Neiges ou Laval peuvent espérer gagner. Villeray, ça ressemble à Ville-Roy, la Ville du Roi ou Ville Royale, la chef d’État des quartiers montréalais.

Faut mettre quelque chose au clair. Il y a deux Villeray : le Villeray sur papier et le Villeray démographique. C’est de celui-là que je parle. L’autre existe pour des raisons politiques, si voulez en discuter, on peut se retrouver sur une terrasse cet été avec une vraie bonne bière.

Villeray a tous les avantages d’un quartier parfait : 5 stations de métro sur deux lignes (ce qui permet de se rendre rapidement où l’on veut), une quantité incroyable de bus, des bus de nuit, la proximité de l’autoroute, des épiceries, des bars, des cafés, des boutiques, des salons de coiffure, des barbiers, des parcs… Ça n’arrête plus! On a même une conseillère municipale en or! (Allô Elsie!)

Tant qu’à parler de politique, aussi bien en parler maintenant. Villeray est un leader en ce qui concerne le compostage. Elsie Lefebvre, la conseillère municipale, travaille actuellement à rendre le quartier plus vibrant, plus familial et plus vert. Ses projets? La mise en place de la Place Castelnau, augmenter la sécurité des piétons et des familles et travailler à la diversification des commerces de proximité. Quant à moi, ce sont des projets qui mettent les citoyens au centre de la vie de quartier et ça, c’est comme MasterCard : ça n’a pas de prix.

Je ne peux pas faire la liste de tous les bars/cafés/restos qui valent la peine : j’aurais trop peur d’en oublier. Voici donc ma liste en rafale des meilleurs : le Huis Clos, l’Ethot, le Miss Villeray, le Oui, mais Non, le café Larue, l’Oeufrier, le Méson… C’est interminable. Je ne peux pas laisser sous silence le marché Jean-Talon. On parle ici du plus grand marché à ciel ouvert au Québec. La qualité des produits et la variété qui est disponible est juste incroyable. Chaque fois que j’y vais, je découvre quelque chose de nouveau, aller faire son épicerie devient une expérience et une activité agréables.

Villeray, c’est le quartier des jeunes, des étudiants, des professionnels, des familles. C’est le quartier des gens qui aiment Montréal et ses commerces de proximité. Villeray, c’est mon quartier. Villeray, c’est chez nous.

The following two tabs change content below.
Anthony

Anthony

Jeune, impliqué, fêtard, occupé, désorganisé, actualité, déficit d'attention, sommeil (NOT), café, politique, barbe, sortie, Montréal, politique, actualité, nœud papillon, procrastination, Netflix N' Chill, geek, caféine, party, scotch, tartare, communication, lunettes, débat, séries télé, popcorn, chips, chocolat, vino, sushis, steak, association étudiante... Tant de chose qui me représente, mais qui indépendamment, on s'en fout un peu.
Anthony

Derniers articles par Anthony (voir tous)

1Commentaire
  • Yvan
    Posté à 19:53h, 18 mai Répondre

    Bien vrai!

Écrire un commentaire