Changer de programme. Passer à l’acte ou pas?

Changer de programme n’est jamais un choix évident, mais quand on le fait pour nous, alors notre expérience universitaire devient vraiment mémorable.

Tu commences l’université, décidé.e. Tu connais, ou pas, des personnes dans ton programme et tu as hâte de découvrir ce monde dont on te parle depuis un petit bout de temps déjà. Ça fait plusieurs mois que tu réfléchis à ton programme d’études, que tu t’imagines parcourir le campus en tant que véritable UdeMien.ne. Des cours qui t’intéressent, des gens passionnés par les mêmes choses que toi, des profs qui t’enseignent des cours super intéressants: c’est ce que tu t’imaginais. « Les meilleures années de ta vie », comme on dit.

Sauf que…

Sauf que tu commences, et ce n’est pas si extraordinaire que ça. Tu en parles peut-être un peu à ton entourage, subtilement, parce que tu ne veux pas vraiment avouer que ce n’est pas ce que tu imaginais. On te dit que tu vas t’habituer, que c’est une question d’adaptation, sauf que tu as cet horrible sentiment qui grandit en toi: celui de ne pas être à ta place.

Ta motivation baisse, c’est clair. Qui fait ses lectures quand il n’aime pas ce qu’il étudie? [Bon, c’est vrai que même ceux.celles qui sont passionné.e.s par leur programme ne font pas toujours leurs lectures, mais bon ;)] Peut-être que tu te sens aussi un peu submergé.e par tous ces cours, ces nouvelles notions et la fameuse « marche » de plus qu’il faut grimper rendu.e à l’université. Et puis tu passes tes intras, et tu n’obtiens vraiment pas les résultats escomptés. Faut dire que tu n’avais pas vraiment envie d’étudier.

Accepter de changer de programme

Alors il faut prendre un moment. Un moment pour y penser et se questionner. Est-ce que c’est juste une question d’adaptation ou est-ce que ce n’est vraiment pas pour toi? Attention! Ce n’est pas toi qui n’es pas bon.ne pour le programme, c’est le programme qui n’est pas le bon pour toi. Tu n’as pas à avoir honte ou à penser que tu vis un échec.

Dans ce cas, si c’est la conclusion à laquelle tu arrives, deux choix s’offrent à toi: finir ton programme et obtenir un diplôme, ou changer dès maintenant. Dans tous les cas, il y aura des avantages et des désavantages; il est donc important d’en être conscient.e et d’aller voir les bonnes ressources.

A) Si tu sais ce que tu veux faire plus tard, mais que tu te questionnes sur le cheminement universitaire à poursuivre pour y arriver, alors va voir l’Information scolaire et professionnelle.

B) Si, au contraire, tu n’es pas certain.e de tes choix et de ce que tu veux faire plus tard, que tu es mélangé.e en ce qui a trait à ton futur professionnel, va plutôt consulter l’Orientation scolaire et professionnelle, ou encore fais le test cursus de l’UdeM !

Si, par exemple, tu es tout près de ta graduation, peut-être vaut-il mieux terminer ton programme afin d’avoir un diplôme en poche et de pouvoir te tourner vers les cycles supérieurs. Si tu viens tout juste de commencer, alors peut-être est-il encore temps de changer. Non seulement cela te permettra de t’épanouir davantage dans un programme qui te plait, mais tes résultats scolaires suivront. Ton expérience étudiante sera tout simplement meilleure! L’important n’est pas d’être certain.e de ton choix (parce que ce serait bien difficile, surtout si tu es un.e éternel.le indécis.e), mais plutôt de faire le choix pour toi.

Parce que ton projet universitaire, c’est le tien. Parce que ce n’est pas celui de ton entourage ni de tes ami.e.s. Parce que changer de programme, ce n’est pas si douloureux que ça, je vais te dire: vas-y, fais-le pour toi !

The following two tabs change content below.
Éloïse

Éloïse

Baccalauréat en études internationales

On pourrait dire qu’une de mes passions, c’est de parler… vite; je suis un brin sarcastique, spontanée et dotée d’un bon sens de la répartie! Avide d’aventures, de rencontres et de nouvelles cultures, je voyage autant que possible et je souhaite vivre passionnément. Incapable de me décider, je pratique donc autant le yoga et le ballet que le ski alpin. Dans mes temps libres, je passe mon temps à cuisiner des nouvelles recettes ou à découvrir l’un des nombreux secrets de Montréal.

Éloïse

Derniers articles de Éloïse (les voir tous)

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *