Astuces pour rester au chaud dans ses cours

Je ne sais pas pour toi, mais moi, je suis extrêmement frileuse… Puis il fait toujours froid dans les cours!

L’hiver, il y a beaucoup de locaux où il fait très (trop) froid. À défaut de pouvoir apporter avec moi couvertures et oreiller, j’ai trouvé quelques trucs très simples pour me réchauffer (en-dehors du fait de s’habiller chaudement, évidemment!).

Boire du thé/café/chocolat chaud

Mon premier truc? Se réchauffer de l’intérieur. J’ai réalisé que boire quelque chose de chaud était vraiment efficace. Que ce soit du thé, du café, du chocolat chaud ou même de l’eau chaude (même si, personnellement, je suis plutôt thé), c’est toujours une bonne idée d’apporter une boisson chaude en cours. Bon… J’oublie souvent d’apporter un thermos de thé et je dois avouer que les concessions alimentaires ne sont pas les options les plus économiques, mais ça reste un très bon truc! Il s’agit surtout de ne pas oublier sa boisson chaude… Après, avec plusieurs cours dans la journée, utiliser juste ce truc-là c’est peut-être pas suffisant. Mais c’est pour ça que je te propose plus qu’un truc!

Manteau

Mon deuxième truc, c’est de ne pas prendre de casier. C’est sûr que rester en bottes d’hiver pour la journée, ça peut être vraiment chiant. D’un autre côté, le fait de ne pas avoir de casier m’oblige à traîner mon manteau avec moi… Ce qui me permet de me réchauffer en classe! Je porte rarement mon manteau comme si j’étais dehors, mais j’aime l’avoir avec moi pour pouvoir le déposer sur mes épaules, un peu comme une couverture. Et en plus, je suis parée à sortir dehors s’il y a un exercice d’incendie… Petite anecdote : il y a eu un exercice d’incendie en hiver dernier, au campus Laval. J’avais, comme d’habitude, mon manteau avec moi, bottes, foulard et tuque compris. Même s’il faisait froid, j’étais relativement confortable, parce que j’étais bien habillée pour la température. Contrairement à plusieurs, qui avaient des casiers et s’étaient retrouvés dehors en t-shirts! Bon, heureusement, le métro Montmorency n’est pas trop loin, mais, frileuse comme je suis, j’aurais probablement gelé sur place si j’étais sortie en t-shirt dehors à cette température-là.

Posture

Ça a l’air de rien, mais assise bien droite, les pieds au sol et les bras sur le bureau, ce n’est absolument pas une posture qui permet de rester au chaud! J’ai la mauvaise habitude de croiser une jambe par-dessus l’autre quand je commence à avoir trop froid en classe. C’est sûr que c’est pas nécessairement génial, mais mine de rien, ça réchauffe. Je suis aussi coupable d’enlever mes bottes pour pouvoir m’asseoir en tailleur. En plus, en m’asseyant comme ça, je peux réchauffer mes pieds (parce que je gèle toujours des pieds l’hiver, c’est pas croyable). Si je le pouvais, je serais assise en petite boule sur ma chaise, un peu dans la même posture qu’on nous montre en cours de natation pour ne pas geler si on se retrouve un jour en plein milieu de l’océan… Sauf que ce ne serait absolument pas pratique pour prendre des notes, ni pour suivre le cours. Dommage!

Sac chauffant

LE truc ultime. Le truc qui va changer ta vie. Le fameux « sac magique ». Il y a des sacs chauffants avec un petit mécanisme sur lequel il suffit de « cliquer » pour que le sac réchauffe. C’est chouette, mais il faut être certain que la chaleur va durer de la maison à l’école. Le mieux, ce sont les sacs en tissus qu’on peut chauffer au micro-ondes. Non seulement ça garde au chaud, mais en plus tu peux le réchauffer plusieurs fois dans ta journée (genre à ta pause, sur l’heure du midi, etc.) En plus, c’est comme un 2-en-1 : ça te permet de te réchauffer (de multiples fois, si besoin) et de soulager tes muscles, par exemple si tu as mal dans le cou à force de taper tes notes à l’ordi.

Après, pour obtenir le meilleur résultat, l’idéal c’est de faire un mélange de plusieurs trucs. Ou alors, t’es super chanceux et t’es tout simplement pas frileux (je suis jalouse!).

The following two tabs change content below.
Jasmine

Jasmine

Baccalauréat en travail social – Campus de Laval

J’ai une âme d’artiste et de rêveuse; la musique, la lecture, l’écriture et le dessin sont vitaux pour moi. En classe, je suis souvent perdue dans mes pensées, des mondes extraordinaires issus de mon imagination. J’apprends peu à peu à aimer Montréal lorsque je me risque à l’extérieur de ma belle ville de Laval et de son campus, surtout pour les festivals et les conventions geek qui s’y tiennent l’été! En hiver, je reste plutôt cloîtrée chez moi à pester contre le froid, tasse de thé à la main.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *