Marc-Antoine

Jules César avait l’habitude de parler de lui à la troisième personne afin de mieux raconter ses exploits. Puisque Marc-Antoine était un général de celui qui franchit le Rubicon, pourquoi alors ne pas le décrire à la troisième personne ? Question d’objectivité !

Marc-Antoine Gignac n’a cependant rien à voir avec un quelconque militaire à quelque époque qu’il fût. C’est peut-être, à l’inverse, un individu singulièrement pacifique qui tend à éviter les conflits. Ce n’est pas tant qu’il a peur de la confrontation, mais plutôt qu’il soutient mordicus que rien n’est noir ni blanc, et qu’il convient systématiquement de trouver le juste compromis.

Dans la même veine, ce personnage parfois étrange et pour le moins anticonformiste cherchera toujours à s’informer avant de se positionner afin de se bâtir une opinion digne de ce nom. Certains diront qu’il s’agit là de pure rigueur intellectuelle, mais m’est avis que Marc-Antoine fait surtout cela pour éviter de se mettre les pieds dans les plats.

Conséquemment, ce jeune homme aime parler et écouter, bref, faire la conversation. Pourvu que vous ne lui parliez pas de la météo, auquel cas il vous répondrait : « de toute façon, vous ne pouvez rien y changer ! ». En effet, s’il aime parler, ce n’est pas pour rien dire, et c’est, surtout, ultimement pour agir. Il n’aime pas rester les bras croisés, mais tâche de temps à autre de faire preuve d’une certaine retenue afin de ne pas gêner son entourage. Malgré tout cela, Marc-Antoine pense qu’il est discret et ne cherche pas à attirer l’attention, même si sa « grande gueule » le trahit la plupart du temps.

Il est rare que vous aperceviez cet individu dans une foule, lui qui préfère le contact individuel. Bien entendu, si vous cherchez bien, il vous arrivera de le trouver quelque part en forêt, à la manière du Vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda. Je dois moi-même avouer que je le trouve parfois un peu trop romantique à mon goût. Rêveur et penseur, il gagnerait à garder ne serait-ce qu’un pied sur terre.

Malgré tout ce que l’on puisse dire sur Marc-Antoine Gignac, je dois moi-même avouer que c’est un individu recommandable, poli, mais direct. Si vous êtes du genre à vous cacher derrière quelque tabou, vous faites bien de ne pas lui parler trop longtemps. À l’inverse, allez à lui pour toute discussion ayant plus loin que la pluie et le beau temps, il se fera un plaisir de converser ! Et, entre vous et moi, la meilleure manière de connaître un individu comme Marc-Antoine, c’est de le côtoyer.

P.S. Marc-Antoine ne souffre pas d’un trouble de la personnalité. Enfin, c’est ce qu’il m’a dit.

The following two tabs change content below.
Marc-Antoine

Marc-Antoine

Baccalauréat en droit

Je suis de ceux qui trouvent la question plus intéressante que la réponse, mais rassurez-vous, je n’embête généralement pas mes pairs avec ça! Adepte du zéro déchet, de politique engagée et de plein-air, je me garde une passion secrète pour les langues et la physique. Piètre danseur et modeste orateur, c’est l’écriture que je préfère. Si je suis parfois atteint d’ochlophobie, je ne reste pas moins un être chaleureux qui, plus que parler, aime écouter.

Marc-Antoine

Derniers articles de Marc-Antoine (les voir tous)

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *