Vrais et faux sur les Québécois Le Québec, ce n'est pas que sirop du d'érable, de la poutine et Xavier Dolan. Manuel de survie pour l'étudiant étranger à la découverte du Québec et de ses habitants.

Le Québec est un bien bel endroit avec de bien belles personnes, et c’est pour ça que tu viens étudier à Montréal… ou alors, tu t’apprêtes à débarquer (comme moi il y a un an) dans un pays dont tes connaissances se résument à la poutine, Xavier Dolan (va voir son Wikipédia si tu le connais pas, c’est important), et deux ou trois expressions drôles. Si tu es dans cette situation, voici un article qui te permettra d’en savoir un peu plus sur ta terre d’accueil.

IDÉE REÇUE NUMÉRO 1 – Les Québécois ont un drôle d’accent

Ok, on va poser les choses tout de suite. Si tu as grandi dans un environnement francophone, il est fort possible que tu te sois tordu de rire devant des vidéos sur le Québec ou plutôt des vidéos faites par des Québécois. Pourquoi c’était drôle? Juste à cause de leur accent, right? C’est vrai, les Québécois ont un accent. Comme les Belges, les Suisses, les Ivoiriens et même les Français de certaines régions de France. Cet accent, tu vas l’entendre tous les jours désormais. Si tu n’arrives pas à en faire abstraction, dis-toi juste que les accents, c’est cute ou sexy.

Plus sérieusement, il y a une tendance chez les Français de France à penser que leur français est supérieur aux autres. Quand je suis rentrée en France pour les vacances de Noël et que ma famille s’est moquée de mon soi-disant accent québécois, j’ai trouvé ça moins drôle.

IDÉE REÇUE NUMÉRO 2 – les québécois jurent tout le temps (en québécois)

Oui et non. Oui parce que c’est vrai que les québécois jurent beaucoup. Ce n’est pas pour rien si le rayonnement du québécois à l’international passe surtout par des insultes. Mais, dans toutes les langues, et les variantes de langues, les gens jurent pas mal beaucoup. C’est juste que comme les expressions québécoises sont nouvelles et inhabituelles pour toi, tu les remarques plus.

IDÉE REÇUE NUMÉRO 3 – la gastronomie québécoise se limite à la poutine et au pâté chinois

C’est FAUX! Montréal est une ville multiculturelle et extrêmement cosmopolite, et ça transparaît dans la nourriture que tu peux y trouver! De la pizza (sans gluten) à la bouffe syrienne en passant par les sushis à volonté, tu trouveras tout ce que tu veux à Montréal. Alors oui, ok, si tu avais l’habitude de te nourrir de fromage et de poisson dans ton pays d’origine, il se peut que tu aies des concessions à faire si tu ne veux pas exploser ton budget bouffe…

IDÉE REÇUE NUMÉRO 3.1 – les Québécois adorent la poutine

Bin, on va se le dire, c’est pas mal vrai. Mais je pense à toi, dans ta contrée lointaine, qui te demande comment on peut accorder une telle importance à un plat simplement composé de frites, de fromage, et de sauce étrange. À cela je réponds : attends d’avoir mangé une poutine à la Banquise ou bien chez Claudette à 3 h du matin en sortant d’un bar. You’ll understand.

IDÉE REÇUE NUMÉRO 4 – les Québécois sont accueillants

OUI, les Québécois sont des gens plutôt nice. Venant d’un pays où la froideur est le mot d’ordre de beaucoup de monde. J’ai ressenti mon arrivée au Québec, et surtout mes premières interactions avec des Québécois, comme une vague de chaleur. Quand j’ai pris l’avion pour venir au Québec, la toute première fois, il y a presque un an, sur un vol Genève-Montréal de Air Canada, tout le personnel était Québécois. Bon, je vais reconnaître qu’au début, leur accent m’a fait sourire. Mais rapidement, je me suis rendu compte à quel point ils étaient l’équipage le plus sweet que je n’avais jamais vu. En posant mes pieds sur le sol canadien, j’ai compris que cette règle ne concernait pas que les hôtesses de l’air et les pilotes d’avion. Oui, au Québec, les gens te demandent comment tu vas quand tu rentres dans un magasin, ou quand tu commandes à manger (une poutine) dans un restaurant, ou même dans un fast food. Au-delà du « bonjour, ça va bien? », ils ont juste une vibe plus bienveillante que pas mal de monde.

IDÉE REÇUE NUMÉRO 5 : Les Québécois tiennent à leur français.

Au Québec, il y a la Loi 101. Pour faire court, c’est une loi qui interdit l’affichage dans une autre langue que le français. Ça fait partie des mesures prises par le Québec pour préserver la francophonie. Moi qui vient d’Europe francophone, j’ai mis un temps à comprendre ce concept. En France, en Belgique, ou partout ailleurs où on parle français, les gens trouvent ça cool de mettre de l’anglais partout (quitte à mal l’utiliser). Le point, c’est qu’en France, on est 66 millions. Au Québec, il y a pas mal moins de monde, pis surtout, c’est une sorte d’îlot francophone au milieu d’une Amérique du Nord anglophone. Fait que si on commence à faire du franglais au Québec, bin, il se peut que dans 50 ans, il n’y ait plus grand monde qui parle français. C’est pour ça que les Québécois sont un peu plus fiers de leur langue que le reste du monde francophone, et qu’ils disent fin de semaine au lieu de dire week-end, et que selon moi, ils ont vraiment raison de le faire.

IDÉE REÇUE NUMÉRO 6 : Dans un an ou deux, toi aussi, tu auras probablement l’accent québécois.

Et oui, désolée, ça, c’est vrai!

Allez, à tantôt, comme on dit par ici!

PS : À la semaine d’accueil, il y aura des activités spécialement pour toi, étudiant étranger nouvellement arrivé à Montréal et encore jetlagé. Pour avoir plus d’infos, tu peux télécharger l’application Rentrée UdeM, qui sera mise à jour pour la rentrée 2018 le 31 juillet.

Bisous bisous

The following two tabs change content below.
Claire

Claire

Baccalauréat en science politique

Me voilà étudiante française à la découverte du Québec, de l’université et des aléas de la vie étudiante. Jamais rassasiée, je suis constamment en recherche de nouvelles expériences, de rencontres impromptues. En six mois à Montréal, ma curiosité et mon enthousiasme m’ont poussée à m’impliquer dans une multitude de projets, à l’université et ailleurs. Je pense que rien n’est impossible, tant qu’on est assez fou pour y croire.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *