8 façons de t’calmer le pompon en fin de session

4 minutes de lecture

Ta première fin de session t’effraie un petit peu? Inquiète-toi pas, c’est encore le même feeling désagréable qui s’empare de moi après avoir passé au travers de 5 fins de session. Je me suis avouée vaincue: est-il vraiment possible de ne pas procrastiner pendant 15 semaines? J’y crois juste plus.

À chaque fois je commence du bon pied; j’étudie à fond, je fais mes lectures en avance… et il y a cette fin de semaine en novembre, celle qui vient tout juste de passer, où tout dérape.

4 jours sans cours… 4 jours où j’ai si peu étudié, 4 jours où j’ai pro-cras-ti-né. Là, c’est dimanche soir, 18h, t’as le blues qui refait surface et tu réalises TOUS tes deadlines et le PEU de temps qu’il te reste. Je t’accorde le droit de pleurer et de décompresser en appelant tes collègues. Une ou deux fois ça passe. Mais après, ressaisis-toi. Je t’ai préparé une liste de petits trucs pour que tu retrouves une certaine tranquillité d’esprit.

1. PASSE PAR LES KIOSQUES À L’UDEM CETTE SEMAINE

C’est fou combien on pense à toi. Du 28 novembre au 2 décembre, viens donc faire un tour au différents pavillons pour prendre un peu soin de toi. La FAECUM et les SAÉ te réservent des kiosques avec des jus, tes tisanes et des pots Masson remplis de bons conseils et de bonheur! Il y a des coupes de cheveux gratuites, un duel culinaire, deux représentations gratuites au Centre d’essai, de la méditation pleine conscience, du yoga et j’en passe! Tu trouveras la programmation de la semaine ici

2. OFFRE-TOI UNE GRASSE MATINÉE

Ça fait ultra de bien de ne pas entendre le cadran et de continuer à roupiller sous la couette jusqu’à ce que ton corps développe des plaies de lit. Ok, je pousse un peu, mais tu vois le principe. MÊME si tu dois étudier 5 cours dans ta journée, MÊME si tu avais planifié écrire ta dissertation de 1000 mots ou que tu voulais faire du ménage, permets-toi de dormir. Tu seras plus efficace si tu es reposé et ça fait juste tellement du bien!

3. PETITE SOIRÉE VINO ET ÉTUDES

Pour l’avoir testé, ça n’a pas super été efficace; j’ai passé la soirée à parler avec mes amies et à remplir mon verre au lieu de tourner mes pages. Mais c’est un peu comme une pause, ça relaxe et c’est du social. C’est quand même important de ne pas mettre tes amis de côté au complet pour ta relation de couple avec l’université qui s’avère « compliquée » en ce moment de l’année. Tu peux aussi faire le combo vino + étude seul chez toi; ça risque d’être plus efficace, mais moins agréable. À toi de voir!

4. SE FAIRE UN HORAIRE

Ok je l’avoue; c’est un peu de la procrastination parce que je passe mon temps à le refaire et à repousser les choses que j’ai finalement pas faites. Mais ça, c’est mon problème. Si au moins tu arrives à mettre sur papier (ou sur iCal) tout ce que tu as besoin de faire, ça va t’enlever un paquet d’informations inutiles dans ta mémoire à court-terme et tu pourras étudier un peu plus concentré. Crois-moi, c’est pas mal le fun de barrer ou supprimer ce que tu as accompli. Tu peux lâcher un « yes! » aussi pour rendre le tout plus concret.

5. BOUGER

Je sais, on se dit tous qu’on n’a « pas le temps » d’aller au gym ce weekend ni d’aller nager. D’accord, je t’entends. Mais ça suffit (Camille va se fâcher)! Mets tes espadrilles, va jogger ne serait-ce qu’une demie-heure avant ton lunch, pédale sur le vélo stationnaire qui traîne dans ton sous-sol ou mieux encore, tape « cardio kickboxing » sur youtube et défoule-toi. C’est important d’activer ta circulation sanguine et d’oxygéner ton cerveau. Va t’acheter un café en marchant dans le quartier si t’es pas sportif. Mais bouge!

6. ÉCOUTER UN FILM

Eh oui! Tu m’as vu venir. J’ai pas mis « ou une série » parce qu’on sait tous comment ça finit. Nous, étudiants abonnés à Netflix qui sommes incapables de fermer la page à la fin de l’épisode quand on voit les secondes s’écouler pour l’épisode suivant. Bref, que ça soit au cinéma entre amis ou encore devant ta télé, prends ça relax, fais-toi du pop-corn au beurre (c’est bon pour le moral) ou bien mange une barre de crème glacée. T’as 1h30 pour décrocher de ta vie effrénée et vivre le film. Mais là, arrange-toi pour pas pour faire un Harry-Potter marathon parce que tu en seras le seul responsable.

7. S’OFFRIR UNE PAUSE BOUFFE

Les moments où je suis le plus motivée pour cuisiner? Noël, sur une date, ou en fin de session. Faire à manger ou l’art de procrastiner par excellence. Se faire des trucs beaucoup trop fancy pour éviter de travailler. Si tu arrives à te contrôler, je te suggère de te faire de temps en temps des pauses d’études et de t’offrir un souper presque parfait. Au moins tu te dis que tu as accompli quelque chose dans ta journée! Mais sans blague, manger c’est un besoin primaire et si ton régime de fin de session c’est « beurre de peanut et café », pose-toi des questions. Ou va voir les nutritionnistes.

8. PRENDRE UN BAIN

Si t’as le goût d’être « fancy » au max, passe chez Lush t’acheter une bombe pour le bain, ou à la pharmacie pour de la mousse et des petits canards. Remplis la baignoire d’eau chaude, trouve-toi une playlist bien relax et détend-toi en regardant les petits canards flotter. De la compagnie ça fait toujours du bien et tu peux te dire que ta vie est belle compte tenu que t’es pas fait de  plastique jaune et que tu tournes pas en rond dans un bain moussant à tous les jours de ta vie. Si après tu ne veux plus les canards, pense à tes petites voisines d’à côté pour Noël, elles seront ravies!

The following two tabs change content below.
Les Roger

Les Roger

Les Roger

Derniers articles par Les Roger (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire