Halte routière post-intras : 6 conseils pour une fin de session réussie

Tout comme conduire et texter ne vont pas ensemble, on ne fonce pas aveuglément vers sa première fin de session. Il convient de se déposer, après que quelques jours soient passés, pour méditer sur tout ce qu’on a accompli jusqu’ici. Mon collègue Tristan a employé à juste titre le vocabulaire du voyage pour parler de la mi-session. C’est pourquoi je te propose ici une halte routière, question de mieux repartir vers la fin de session.

Sur le traversier de Saint-Siméon, cet été. Après les examens, j’aime prendre un moment pour réfléchir à tout ce que j’ai traversé.

Je le confesse : ma mi-session s’est passée vraiment mieux que je le croyais. Mes notes sont entrées et j’étais agréablement surpris. Il reste que je me suis moi-même nui, avec mon cellulaire par exemple. Assurément, on a parfois le besoin de décrocher pour s’assurer qu’on est encore toute là. De même, quoi qu’on en dise, c’est quand même amusant de faire défiler l’écran pour regarder des memes 🤪. Mais, en période d’examens, on perd ainsi facilement des minutes, voire des heures précieuses. J’étais en contrôle, mais disons que ma fin de session pourrait être plus plaisante à vivre ☺️.

C’est pourquoi j’appelle à un mois de décembre serein pour toi et moi. Pour que la grande finale soit un succès, voici 6 choses que je retiens de ma mi-session.

On travaille mieux avec un sommeil fructueux

On commence sur le plancher des vaches, ici! Si ton hygiène de sommeil est à l’envers, ce devrait être la première chose à régulariser. Ainsi, tu te poseras moins de questions chaque soir. Si tu y penses, en te couchant et en te réveillant aux mêmes heures, tu enlèves un souci quotidien de tes épaules. Petit bonus pour les cours Zoom: si tu t’endors, essaie une petite sieste à la pause. À cet effet, le guide de mon collègue-expert-des-siestes Nathan m’ont sauvé la vie!

Le miracle matinal, ou quand la créativité est à son apogée

Dans le même ordre d’idées, essaie d’accomplir ou d’avancer les tâches exigeantes le matin. Tout ce qui te motive le moins, ce qui te demande du jus créatif, tu t’en débarrasses en premier. Ce peut être une rédaction, une synthèse de notes de cours ou encore un plan pour un travail écrit. Mon erreur ici était de veiller trop tard, et je ne profitais ainsi pas des heures précieuses du matin. J’avais donc une multitude de pages à écrire en une journée… aïe (évite ça, de grâce)! 😓

Je te parle par expérience ; une heure matinale quotidienne sur une rédaction que tu commences à l’avance, vois combien de bien ça te fera! Même si tu devras t’y mettre le jour de la remise, tu auras déjà fait du progrès! 👨‍💻

La distraction est meurtrière de la concentration

Tout ce dont il est question depuis tantôt, n’est-ce pas des lieux communs? Sans doute, hein… mais ça veut aussi dire que tu te reconnais dans ce portrait 😉! Encore ici, en fin de session, tout ce qui est lié aux réseaux de rencontre, aux réseaux sociaux ou même YouTube — c’est dehors! Pendant tes heures d’études, je précise. Du moins, si tu n’effaces pas tes applications (il n’en est nul besoin), tu as deux autres options : modifier tes réglages ou télécharger une application pour te mettre des limites. Sauf sur notre blogue : il n’y a pas de limite à mettre là! 🥸

De la magie de bouger

Au risque de me faire condamner pour sorcellerie comme Apulée dans son Apologie, je veux te parler de… la magie de bouger! Le sport m’a été un précieux remontant quand j’avais deux remises de travaux très rapprochées (dont je ne voulais rien savoir 🥱). À cet effet, mon collègue ambassadeur Louis-Fred a justement évoqué les merveilles du sport pour t’activer durant ton étude. Si la motivation te manque, tu as au moins de superbes étirements rapides à faire durant ta pause!

Vue prise entre deux examens intras, lors d’une de mes courses au bord de la rivière des Prairies, non loin de chez moi.

Quand la motivation te manque…

Si je n’arrivais pas à rester plus de 5 minutes sans être distrait, je mettais 5 minutes au minuteur. Puis, je prenais une pause. Peu à peu, je travaillais par blocs de 10 minutes, puis 15, 30 et finalement 45 minutes. Bref, essaie d’accomplir le maximum de choses dans le maximum de temps sans distraction. Prend une pause, puis répète. Je t’assure qu’il n’y aura que toi qui sauras que « tu n’es pas capable de faire plus de 5 minutes sans te distraire »!  😇

 

Et enfin…

Un témoignage d’encouragement de mon collègue Louis-Frédérik pour clore le tout:

« Contrairement à ma mi-session, je vais m’assurer de me prendre d’avance. En faire un petit peu à tous les jours plutôt que d’attendre au dernier moment pour faire ma remise, c’est ma résolution. Aussi, j’écris maintenant mes priorités de la journée pour être bien certain de mettre mon énergie et mon temps au bon endroit. »

Ouvre ton cœur en commentaire, si ça te dit. Autrement, c’est reparti! 🚗💨

The following two tabs change content below.

Riccardo

🌻 Je suis hyper matinal.

🍋 « Je pleure en napolitain ».

🔭 Ma curiosité est sans bornes.

⛵️La contemplation : mon mode de vie.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *