Se motiver à bouger ou bouger pour se motiver

En attendant le plaisir d’aller glisser en crazy carpet sur la première neige ou encore de prendre une marche en contemplant la splendeur des arbres enneigés, il est tout de même possible de continuer à bouger, et ce, malgré la COVID. Je sais, ça peut sembler plus compliqué depuis que les salles de gym sont fermées, mais en réalité rien ne peut arrêter le ou la sportif[ve] de s’exercer… pas même la pandémie! Alors que tu sois adepte de yoga ou que tu aimes courir, nager ou te déplacer à vélo, l’important c’est de bouger! Ça te fera un grand bien. D’ailleurs, le CEPSUM met à ta disposition différents types d’entrainements et d’exercices à faire durant tes pauses d’étude sous forme de vidéos. Tout ça sur YouTube! Attention, je te préviens, les vidéos de chats ne sont qu’à quelques clics 😉

Voici donc de doux encouragements pour te motiver à bouger. Et si cela t’aide à envisager le sport comme élément participatif de ton bien-être étudiant et de ta réussite scolaire, ce sera mission réussie! Fait intéressant, c’est un workout qui m’a aidé à débuter la rédaction de cet article.

Instaurer un changement

La modération, c’est la clé. Comme avec l’alcool, boire six bières lors de son baptême alcoolisé, ce n’est pas la meilleure des idées. Tu as des chances de le regretter. Le sport, c’est la même chose ; débute modérément. Ça peut être une fois par semaine, quinze minutes par jour ou simplement marcher pour te rendre à l’épicerie. N’en tiens qu’à toi. Selon ton niveau, détermine ce qui est réaliste en termes d’effort physique. Pour moi, c’est trente minutes de course aux deux jours. Et je me considère comme un sportif aguerri! Promener son chien peut être envisagé par le sportif débutant. Une randonnée hors-ville convient probablement pour le sportif régulier. Pour l’athlète, deux entrainements par jour peuvent être nécessaires. Dans tous les cas, il est essentiel d’être prudent[e], on ne veut pas se blesser ou pire encore, se décourager.

« Je n’ai pas le temps »

Je sais, je sais : tes études te donnent du fil à retorde, ton temps est limité et la montagne de vaisselle s’accumule. « Comment vais-je trouver le temps et l’énergie pour bouger? », me dis-tu. Ma réponse à ça; tu ne trouveras pas le temps. Tu dois prendre le temps et faire une place à l’activité physique dans ton agenda. C’est bon pour ta productivité, ton énergie et ta concentration. Ainsi, tu gagneras du temps d’études en faisant de l’activité physique.

« Fait trop froid »

Pour ceux et celles qui se soucient du temps frais de l’automne, cela ne devrait pas vous effrayer. Comme dit si bien ma maman « il n’y a pas de mauvaise température, il n’y a que de mauvais habits ». Alors habille-toi convenablement et va jouer, courir et sauter dehors. D’autant plus que la douche bien chaude et le thé chaï seront des plus réconfortants à ton retour.

Habillé chaudement pour affronter la première neige!
Après avoir bougé dehors, le réconfort.

Source de bien-être: Roxanne et Nathan à l’appui

Dans l’idée de t’encourager dans tes pratiques sportives, j’ai demandé à deux de mes ami[e]s-ambassadeur[rice]s de me parler de l’impact de l’activité physique dans leur vie.

Quelle place occupe le sport dans ton équilibre de vie étudiante?

R: Le sport est super important! Par  »sport » je ne veux pas nécessairement dire que je fais du gros sport de cardio intense tous les jours… Au contraire! Pour moi, il est juste vraiment important de bouger un minimum chaque jour.

En quoi c’est important pour toi de faire du sport?

R: Ça me permet de me vider la tête et d’oublier mes tracas d’étudiante. Quand je suis en train de skier ou de faire de la randonnée, j’oublie presque que je suis à l’université. En période d’examens, c’est particulièrement important. Quand je sens que mon cerveau n’est plus capable d’étudier, une petite course ou une marche règle les problèmes! 

N: Je trouve ça super important pour se changer les idées et garder la forme, surtout dans un contexte de confinement. Ça permet de se sentir mieux dans la tête et dans le corps. C’est vraiment un bon moyen de se défouler et de s’aérer l’esprit.

Roxanne lors d'une escapade automnale.

À quel moment dans ta semaine en fais-tu?

R: N’importe quand… Je n’ai pas d’horaire par rapport à ça, surtout avec les cours en ligne. Si je vais faire de la randonnée ou du ski qui nécessite plus de transport, c’est la fin de semaine. Sinon, je prends des marches et je fais du yoga presque tous les jours de la semaine.

N: J’essaie d’aller courir pendant 30-40min chaque deux jours (à condition que la météo le permette). J’essaie d’y aller le matin en commençant la journée comme ça je n’ai pas le temps de me trouver des excuses pour ne pas y aller. Quand je passe quelques jours sans sortir, je sens que ça me manque et que j’ai besoin de me défouler. J’essaie aussi de faire quelques exercices de musculation au quotidien (type push-up et sit-ups).

La vue à partir du Mont-Royal lors d'une randonnée de la part de Nathan.

En espérant que cela t’ait motivé[e] à entreprendre, toi aussi, l’activité physique cet automne. Garde en tête que les études ne devraient pas occuper tout ton temps. S’il y a bien une chose que j’ai apprise depuis le début de mes études universitaires, c’est la notion d’équilibre de vie et l’importance, dans mon cas, de bouger. Et si bouger pouvait aussi participer à ton bien-être? Je te laisse méditer là-dessus.

En moins de temps que tu ne le penses, l’hiver se pointera le bout du nez et on pourra jouir des plaisirs du ski, du patin à glace ou encore de la randonnée en raquettes à neige. Une belle saison pour y pratiquer une foule de sports, j’ai si hâte! Encore quelques semaines à la session d’automne. Courage. Bonne fin de session et surtout bonne activité physique!

The following two tabs change content below.
Louis-Frédérik

Louis-Frédérik

😌 Je suis un gars posé.

😬 Je suis aussi « légèrement » anxieux.

🏃🏻 Je prends plaisir à marcher.

🍎 Je mange une pomme tous les jours.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *