Combat des quartiers : Le Chinatown, un retour à la maison

En tant qu’immigrante, le mal du pays est un sentiment assez prégnant dans ma réalité. Il y a tellement de choses qui me manquent, comme le simple fait d’entendre le cantonais partout où je vais, le fait qu’on mange en style « famille » (des plats à partager), le fait d’utiliser les expressions et les proverbes couramment sans avoir à les expliquer… Avec toutes ces années et cette distance qui me séparent de mon pays, la Chine me manque plus que jamais. Heureusement que le petit Chinatown existe… S’il y a un quartier à Montréal qui peut m’exciter et me réjouir peu importe le temps et la circonstance, c’est le quartier chinois.

Les Origines

Le quartier chinois à Montréal a été établi par des immigrants chinois vers la fin du 19e siècle. C’est l’un des plus anciens quartiers regroupant l’une des plus anciennes communautés asiatiques en Amérique du Nord.

Les premiers immigrants venaient surtout du Sud de la Chine, de la région des Cantons. De 1880 à 1885, plus de 15,000 travailleurs Cantonais ont participé à la construction du chemin de fer canadien du pacifique (Canadian Pacific Railway).

Les nouveaux arrivants se sont établi sur rue De la Gauchetière, où une série de commerces d’exportation, de restaurants, de laveries, et autres ont vu le jour.

En 1888, la communauté chinoise comptait environ 30 personnes, mais au tournant du siècle, le nombre accroit rapidement et atteint quasiment 1000 immigrants. L’expression « quartier chinois » est d’abord apparue dans La Presse en 1902. À cette époque, le quartier chinois faisait référence à la partie de rue De la Gauchetière qui était entre les rues Chenneville et Saint-Charles-Borromée (maintenant nommée Clark). Déjà en 1915, on comptait plus de 50 commerces et restaurants au Chinatown.

Transformation et diversification

Avec le début de la guerre froide, le nombre d’immigrants asiatiques a beaucoup augmenté au Canada et à Montréal. Plusieurs d’entre eux sont venus pour étudier, travailler, ou encore comme réfugiés de l’Asie du Sud-Est (Laos, Cambodge et Vietnam). Entre 1979 et 1982, on comptait plus de 58 000 immigrants venant du Vietnam, 8000 du Laos et 7000 du Cambodge. Par conséquent, le quartier chinois a été fortement influencé par la culture vietnamienne. Bien que les chinois poursuivaient leurs activités commerciales au quartier chinois, ils commençaient à migrer vers la banlieue de Montréal. Ils ont continué à travailler au Chinatown, mais ils y vivaient de moins en moins.

Chinatown

Les attraits du Chinatown

Ce quartier possède une ambiance éclectique et vivante, se démarque par son architecture de style chinoise et sa valeur culturelle. On y observe du premier coup des enseignes typiquement chinoises, marquant une forte esthétique visuelle et culturelle qui lui est propre. Une fois immergé dans l’ambiance chaleureuse du quartier, tu seras entouré d’une odeur succulente et salivante. Ton champ de vision sera enseveli de couleurs, de textures et de mouvements.

Spécialités, épiceries et snacks 

Chinatown compte de nombreuses épiceries et restaurants spécialisés, en plus de regorger de centaines de boutiques et de magasins où on peut y trouver des objets de valeur typiquement chinois, ainsi que des magasins de médecine asiatique. Je vous présente mes coups de coeur!

L’une des épiceries les plus visitées du quartier est sans doute le G & D Supermarket. On y retrouve non seulement des légumes et des fruits exotiques frais, mais aussi une grande sélection de snacks chinois, hongkongiens, japonais, etc.

Il y a aussi des snacks américains bien connus, mais aux saveurs jusque là jamais vues ailleurs! Es-tu plus fan des Kitkats à saveur de gâteaux de fraises, de pomme ou de matcha? Ou bien des croustilles Lays à la saveur de concombre ou de riz aux fleurs de cerisiers? Peu importe tes préférences, il y en a pour tous les gouts !

Chinatown

Mon coup de coeur pour une touche spicy

Un de mes restaurants favoris, c’est Chez Chili. Si tu es fanatique de la nourriture épicée et de la cuisine Széchuannaise, cette place est un must-go! Ce restaurant t’invite à découvrir les délices authentiques de la Chine, surtout la région du Nord. Puisque la température est relativement basse là bas, la cuisine tend à être (très) épicée et pleine de saveurs! Que ce soit le sucré, l’acidité, l’amertume, l’épicé ou le salé, on peut le retrouver chez Chili. Si ça t’intéresse de vivre une expérience culinaire traditionnelle chinoise en plein cœur de Montréal, c’est la place où aller 🙂 .

Chinatown

Jamais sans mon bubble tea

Finalement, cet article ne sera pas complet si on ne retrouve pas de suggestion de bubble tea. 😉 Tu n’as pas d’idée à quel point cette boisson d’origine taïwanaise m’amène du bonheur…  Presotea, situé au 10 rue de la Gauchetière O et 62 rue de la Gauchetière (oh oui il y en a deux, ça prouve juste à quel point c’est bon) est un de mes arrêts immanquables quand je vais à Chinatown. Non seulement ils offrent des choix classiques de bubble tea avec lait, ils ont aussi une panoplie de choix végétaliens, avec divers choix de toppings, comme de la gelée de litchee, de matcha, des billes aux fruits de la passion, les perles de tapioca (le classique ;), la gelée de mangue, d’aloe vera, etc.

Tu peux choisir parmi leurs meilleurs vendeurs et les personnaliser de ta manière selon tes propres préférences.

Chinatown

Au-delà des restos : une vie communautaire active

Bien que ce quartier soit actuellement plus commercial que résidentiel, sa vie communautaire reste active et importante. Le quartier abrite la plus grande école chinoise de Montréal (avec environ 1 500 élèves), une librairie, un hôpital (inauguré en 1999) et un centre communautaire offrant une riche programmation culturelle et sociale. Des cérémonies, des expositions, des festivals et même un carnaval font tous partie du calendrier communautaire. Non seulement ce quartier est riche en culture et en histoire, c’est aussi un endroit chouette pour chiller, pour du magasinage, pour découvrir les goûts et spécialités culinaires d’Asie, en plus d’être un attrait touristique important!

 

*Cet article a été rendu possible grâce à l’Encyclopédie canadienne.

Pour découvrir les autres articles du Combat des quartiers, c’est par ici :

Petite-Italie

Villeray

Sud-Ouest

Centre-ville

Saint-Laurent

The following two tabs change content below.

Vivian Li

💃🏻 J’adore danser!!!

🐯 Mon signe zodiac chinois

🥭 Mon fruit préféré mais j’adore juste les fruits en général

🌝 J’aime observer la lune

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *