Découvrir l’UdeM par soi-même : Partie 1

Oyé, oyé! Cher[ère] étudiant[e] de l’Université de Montréal, toi qui, par la malchance ultime d’exister en même temps qu’une énorme crise sanitaire, n’a jamais eu l’occasion de mettre les pieds sur ton beau campus, voici ton opportunité rêvée de découvrir l’UdeM! On me souffle à l’oreille que la pandémie n’a pas grand-chose à voir avec la malchance…  Semblerait-il que ce serait plutôt une conséquence logique de la présence humaine envahissante dans les milieux naturels et, auparavant, sauvages… 🧐🧐🧐

Mais qu’est-ce ?! Serais-je en train de t’inviter à suivre une de mes fantastiques – et toujours très divertissantes – visites guidées, normalement données lors des débuts de session? Ben non, il ne faudrait pas exagérer non plus, sous peine de se voir coller une amende vertigineuse, seulement comparable à nos frais de scolarité.

À défaut de pouvoir te raconter mes anecdotes UdeMiennes préférées (ce qui s’est passé au Saint-Houblon le 4 septembre 2017 demeurera un mystère à jamais pour toi…), je t’ai rédigé un parcours en deux temps pour découvrir l’UdeM, et plus spécifiquement le Campus de la Montagne, en collaboration avec mon très sympathique collègue Nathan!

 

Jean-Brillant

Premier stop : mon pavillon préféré (et le plus fréquenté), le 3200 rue Jean-Brillant! Attention, ne le confonds pas avec le 3744 rue Jean-Brillant (au fond là-bas, juste passé le McDo), où se retrouvent les enthousiastes de l’éducation permanente, de la vision et de l’Asie de l’Est!

Le 3200 Jean-Brillant, nommé en l’honneur de (tu l’auras deviné) Jean-Baptiste Arthur Brillant (J-B pour les intimes), est un pavillon phare pour tout[e] étudiant[e] de l’Université de Montréal. Là-bas, il y a tout pour être heureux[e] : laboratoires informatiques, librairieRégie (pratique si tu veux un casier ou si tu as oublié tes pantalons de neige lors de ton dernier cours sur la philosophie politique juive), centre d’impression, cafétéria, bar (!), clinique juridique, magasin de matériel informatique et (surtout), de très nombreuses salles de cours. Réparties sur quatre étages, ces salles abriteront sans aucun doute l’un de tes cours lors de ton parcours universitaire!

C’est aussi au premier étage de Jean-Brillant, dans le portail qui mène vers l’ancien bâtiment du HEC Montréal, que tu trouveras un des deux seuls guichets automatiques du campus : une denrée rare et précieuse.

À noter : au premier étage de Jean-Brillant, il y a aussi un comptoir de la FAÉCUM, l’association étudiante mère de l’Université. Là-bas, on trouve de tout, même un[e] ami[e] : commis toujours très sympathiques, services d’impression, fournitures scolaires, produits d’hygiène menstruelle, etc.

Finalement, c’est dans ce bâtiment que se trouve le local (assez difficile à repérer) de l’Action humanitaire et communautaire.

 

L’entrée du pavillon. N’est-ce pas majestueux ?

Lionel-Groulx

Le bâtiment adjacent à Jean-Brillant, le pavillon Lionel Groulx, est ton deuxième stop pour découvrir l’UdeM. Attention : Jean-Brillant et Lionel Groulx, en théorie, des pavillons différents, sont, en pratique, reliés par leur deuxième étage respectif! Il est donc difficile (pour moi, du moins) de savoir où commence Lionel Groulx et où se termine J-B ; c’est le combat de ma vie, je l’ai accepté depuis bien longtemps.

Dans ce magnifique pavillon, à l’architecture brutaliste ma foi particulièrement charmante, on y trouve plusieurs départements des sciences sociales : anthropologie, littérature, science politique, sciences économiques, sociologie, cinéma, histoire de l’art, criminologie, service social, et bien d’autres! Bref, si, comme moi, tu aimes pelleter des nuages et parler de « sociéter », c’est à Lionel Groulx que tu pourras te perdre en cherchant les bureaux de tes professeur[e]s. Certains séminaires des cycles supérieurs s’y donnent également.

Passons maintenant aux choses sérieuses : il y a neuf (9 !) cafés étudiants dans ce bâtiment : un shot d’espresso par ici, un flat white par-là! Assure-toi d’avoir sur toi de l’argent comptant et ta tasse réutilisable (heureusement, les deux seuls guichets automatiques du campus se trouvent dans une périphérie de 100m 😉 ).

Lionel-Groulx regroupe également les locaux de nombreuses associations étudiantes, tes meilleurs alliés pour t’amuser pendant ton parcours universitaire! Finalement, c’est dans ce bâtiment que se trouve le local (assez difficile à repérer) de l’Action Humanitaire Communautaire.

 

Maximilien-Caron 

Le deuxième étage de Jean-Brillant est aussi connecté à un deuxième pavillon ; comme quoi tous les chemins mènent au 3200 Jean-Brillant! Maximilien-Caron, maison des juristes et du deuxième (et dernier) ATM de l’UdeM, abrite la faculté de droit, une bibliothèque (particulièrement silencieuse : les futur[e]s avocat[e]s ne niaisent pas quand vient le temps de mémoriser le Code civil), la COOP de droit ainsi qu’un café.

 

La Place Laurentienne

En prenant la sortie de Maximilien-Caron, on débouche sur la Place Laurentienne, l’endroit de rassemblement par excellence de l’Université. À la rentrée (sans COVID), elle regorge de gens et l’ambiance y est toujours excellente grâce au pubéphémère de la FAÉCUM, responsable d’y organiser le toujours endiablé show de la rentrée!

De la place Laurentienne, on peut voir les trois grands pavillons dont j’ai parlé, ainsi que le dernier stop que je te suggère : la BLSH.

 

Vu de la Place Laurentienne : à gauche, Jean-Brillant et à droite, Lionel Groulx.

La Bibliothèque des Lettres et Sciences Humaines

La BLSH, aujourd’hui accessible uniquement sous réservation, est de loin la plus grande bibliothèque de l’Université de Montréal. Elle compte 7 étages, d’innombrables espaces de travail (des pupitres aux salles privées), pas loin d’un million d’ouvrages ainsi que l’expertise infinie de ses nombreux[ses] bibliothécaires!

Pré-COVID (et post, je l’espère), elle était ouverte 24h/24, 7 jours/7 lors des périodes d’examens : un véritable paradis pour les nocturnes et les procrastinateur[trice]s 😉

La sortie de la BLSH donne sur un escalier, qui, lorsque grimpé, mène vers la deuxième section de ton parcours de visite guidée: le top de la montagne. Rends-toi à l’article de Nathan pour continuer à découvrir l’UdeM! 

 

The following two tabs change content below.

Alexandre

🧠 Un peu intello

🤠 Mais pas trop

🤼 Ma tête est dure comme le roc

🥯 J’ai Montréal (et ses bagels) dans mes veines

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *