Mon guide de préparation aux festivals montréalais

Mon entrée dans l’univers des festivals remonte à 2016, l’année de ma graduation à l’école secondaire. Mes ami[e]s et moi avions décidé de célébrer le tout avec notre premier festival de musique : Osheaga. Des artistes qu’on adorait, notre passage vers la vie adulte: bref, une combinaison gagnante pour un week-end inoubliable! En découvrant l’univers des festivals,  j’ai renouvelé mon amour pour la musique.

Tu auras compris que la pandémie fut crève-cœur pour les fans de festivals comme moi. Avec l’arrivée de l’été et le déconfinement graduel, le retour des festivals est finalement à l’horizon. Pour bien te préparer aux festivités, mon[a] cher[ère] lecteur[ice], laisse-moi te servir de guide. Je vais démystifier les multiples festivals montréalais et te partager mes trucs et astuces.

festival
Page Facebook Osheaga https://www.facebook.com/osheaga/

Allons-y!

En tant que montréalais[e]s, nous avons la chance d’accueillir les meilleurs festivals au Québec. Ceux-ci couvrent des genres de musique, des crowds, et des expériences différentes les unes des autres.

Pour les passionné[e]s de Rock, le Heavy MTL est un incontournable tout comme le Montebello Rock (autrefois le Rockfest). En ce qui concerne les amoureux[ses] du Rap et du Hip Hop, le nouveau festival Metro Metro s’est fait une excellente réputation grâce à leur line up de rappeur[se]s en vogue. Les artistes qui y sont invité[e]s couvrent plusieurs sous-genres du Hip Hop dont le trap, le rap franco, le rap montréalais et bien plus encore.

La musique électronique étant bien populaire à Montréal, je conseille fortement au fanatique en toi de jeter un coup d’œil à l’île Soniq. Ce festival est reconnu pour son ambiance électrique, des visuels spectaculaires et plusieurs DJ de renommée mondiale. C’est à ne pas manquer! Dans le même style musical, le piknic électronik rassemble plusieurs artistes chaque dimanche de mai à octobre au Parc Jean-Drapeau. Le concept étant si apprécié qu’il a été repris à travers le monde, dont en Australie, en Floride et au Chili.

Je ne peux continuer cet article sans te mentionner le Festival de Jazz, une combinaison de spectacles extérieurs et en salle rassemblant plus de 3000 artistes chaque année. Ce dernier est considéré comme le festival de jazz le plus influant de la planète en attirant près de 2 millions de visiteur[se]s annuellement.

Mon coup de ❤

Je conclus cette brève présentation avec mon préféré: Osheaga. Depuis sa création en 2006, ce festival s’est taillé une place dans les festivals incontournables à travers le Canada. Situé au parc Jean-Drapeau, cet événement se déroule sur un week-end. Il rassemble une multitude d’artistes des quatre coins du monde, tous genres musicaux confondus.

L’aspect que j’aime le plus de cet événement est qu’il est unique pour chaque personne. En effet, ton expérience dépend des artistes et des activités que tu choisiras une fois sur place. La présence de plusieurs scènes à des endroits différents sur le site permet la présence de vibes variées au sein d’un même festival. La crowd, elle, est énormément chaleureuse et variée en genre, en âge et en nationalité. Cet amalgame de personnes est rassemblé pour une cause commune: l’euphorie de la musique.

En groupe ou solo?

Comme tout bon guide qui se respecte, je me dois de te partager mes trucs et astuces pour profiter pleinement de l’expérience offerte par les festivals.

Une fois que tu as choisi les festivals qui t’intéressent selon les dates, les artistes et l’ambiance, il te faut un groupe avec qui y aller. Certaines personnes vont aux festivals toutes seules, mais je me dois de te conseiller l’inverse. Selon moi, participer à un festival en groupe permet une expérience beaucoup plus sécuritaire et agréable. Dans un contexte de festivals où les foules sont denses, la présence d’ami[e]s apporte une certaine tranquillité d’esprit à ne pas sous-estimer. Heureusement, le contexte du festival facilite énormément le contact humain. En effet, la rencontre avec d’autres personnes ou groupes est faite avec fluidité. Dans le cas contraire, tu peux toujours te joindre à moi pour la bamboula ! 🙂

festival
Piknic Électronik Montréal 2019

Les essentiels

Maintenant que ton squad est rassemblé, il te faut les essentiels. En premier lieu, tu dois être équipé[e] d’une gourde d’eau. Un indispensable pour les longues journées au soleil. La danse et la marche sont des actions récurrentes au cours de ta fin de semaine. Ne te laisse donc pas avoir par la soif, une insolation c’est si vite arrivé.

Évidemment, je te souhaite d’avoir du soleil lors de ton premier festival. Si c’est le cas, je te recommande nécessairement d’avoir avec toi de la crème solaire, des lunettes de soleil et un chapeau. D’ailleurs, les sites sont souvent bien aménagés en termes de chilling spot où la détente est mise de l’avant. Tu ferais bien d’en profiter de temps à autre. Y prendre un moment te permettra de retrouver l’énergie nécessaire avant le prochain show.

Dans un autre ordre de température, je te partage une anecdote. En 2019, je suis allé à l’île Soniq et la météo faisait des siennes. J’ai fait face à de la pluie sporadique, rien de bien sérieux jusqu’au dernier spectacle de Marshmello, où il s’est mit à pleuvoir en rafale. Plusieurs étaient vêtus de poncho, prêt[e]s à rester jusqu’au bout. Pour ma part, la pluie a réussi à me renvoyer chez moi. J’en avais assez de me geler le bout du nez… Je me suis donc promis d’amener un poncho, peu importe la météo. Je te conseille de faire de même. Pour le bas prix et la place qu’il prend dans mon sac, c’est devenu un incontournable lors des journées de festivals.

Une question de style

Je l’avoue, les ponchos sont une drôle de segue pour aborder l’aspect fashion des festivals. C’est effectivement une question récurrente à chaque festival: que vais-je porter? Commençons par le plus important, les souliers. Ici la règle d’or est la suivante: le confort passe avant le swag. Comme je l’ai mentionné auparavant, la marche est un élément récurrent de chaque événement extérieur. Assure-toi d’être bien dans tes souliers, ils voyageront plus que ceux de Félix Leclerc. 😉 Pour le reste de ta tenue, il suffit qu’elle survive à la météo. Finalement, c’est le temps de s’exprimer : des paillettes, du maquillage extravagant, des ensembles colorés et des accessoires loufoques sont toujours les bienvenus. Profite du contexte festif pour afficher tes vraies couleurs sans représailles!

festival
Photo par Ryan sur Unsplash

Que la fête commence!

Armé[e] de tes vivres et de ton poncho, tes ami[e]s et toi êtes maintenant fin prêt[e]s pour une fin de semaine inoubliable dans un festival montréalais!

Finalement, je te laisse avec un dernier conseil bien important: explore le site lors de ton arrivée. Prends le temps de localiser les scènes, les toilettes, les fontaines d’eau, les comptoirs de nourriture, les magasins (Pop-up shop), etc. Ton expérience sera beaucoup plus fluide si tu as une idée du site et de ses multiples services. Moins de temps à chercher = plus de temps pour danser!

J’espère que mes conseils te seront utiles et je te souhaite énormément d’extase en ce retour des festivals montréalais!

A+

The following two tabs change content below.

Damian Mujica

🤡 Un épicurien dans l’âme, fan de rire et plaisirs

🎮 Gamer à l’os

🎵 J’adore la musique, mais je préfère danser dessus

🍗 J’ai faim 24/7

Derniers articles de Damian Mujica (les voir tous)

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *