Quand les études et le travail s’accordent

Étudier ou faire de l’argent, telle est la question d’un bon nombre d’étudiant[e]s durant leur parcours scolaire. Le travail l’emporte plus souvent qu’autrement en raison des nombreuses dépenses qui doivent être couvertes. Comment mettre ses priorités de l’avant tout en maintenant un équilibre?

En respectant tes limites

Je ne suis pas sans savoir que le fait de travailler n’est peut-être pas un choix, mais plutôt une nécessité. Par contre, ta santé mentale et physique l’est tout autant. Sans elle, on ne peut pas aller bien loin. Avec les cours à distance, il est d’autant plus tentant d’accepter plus d’heures de travail. On se dit tous que des cours en ligne, ça doit bien se reprendre facilement! Mais… Attention! Ne tombe pas dans ce piège. Évite que ta semaine d’école ressemble à une semaine de travail temps-plein. Soyons honnêtes, tu n’auras probablement pas l’énergie pour te mettre à écouter une vidéo de 3 heures ou pour rédiger un travail. Écouter ta petite voix intérieure, ça peut être aussi payant!

Photo by Beth Jnr sur Unsplash

En occupant un emploi qui te motive et qui te ressemble

Quand j’ai commencé l’université, j’occupais un poste de conseillère dans un magasin de vêtements. Je n’étais pas à plaindre ; j’avais des quarts de travail chaque semaine qui me garantissaient un certain nombre d’heures. Par contre, je me suis vite rendu compte que ce n’était pas du tout flexible et que ça n’allait pas fonctionner avec un horaire à sept cours! Oui, tu as bien compris… Sept cours (de trois heures chacun) ! J’ai vite réalisé que je devais me trouver un emploi pour lequel je pouvais moi-même gérer mon horaire selon mes besoins. Je suis devenue suppléante dans les écoles. J’ai fait d’une pierre deux coups en alliant le travail et mon domaine d’études. Je me sens maintenant à ma place et je sens que mon travail fait une différence!

Mon métier d’ambassadrice ou comment concilier travail et études sans problèmes

Depuis janvier 2020, j’occupe un poste d’ambassadrice pour l’Accueil et soutien aux étudiants de l’Université de Montréal. Il faut croire que je suis tombée sur la perle rare : un emploi étudiant flexible, en accord avec la réalité étudiante et qui me permet de vivre des expériences enrichissantes. Je ne pouvais pas demander mieux! Me consacrer à mes études et à mon travail n’aura jamais été aussi facile et agréable! Tu dois te demander ce qu’il y a de si spécial à cet emploi étudiant! Eh bien, je laisse quelques-un[e]s de mes collègues ambassadeur[rice]s te répondre…

Camila

En tant qu’ambassadrice, j’ai l’occasion de partager mon quotidien avec des gens stimulants et motivés. J’ai l’opportunité de travailler avec des collègues inspirant[e]s qui sont vite devenu[e]s mes ami[e]s. Faire partie de l’équipe ambassadeur[rice]s, c’est aussi l’opportunité de développer un bon nombre d’aptitudes! Durant mon mandat, j’ai dû faire face à de petits (ou gros) défis qui m’ont appris à travailler sur moi-même et à développer ma confiance en moi. Si tu veux te dépasser chaque jour et vaincre tes peurs, c’est la job parfaite pour toi. Si j’adore être ambassadrice, c’est surtout parce que ça me permet d’avoir un impact concret au sein de la communauté étudiante et de contribuer à l’intégration des nouveaux et nouvelles étudiant[e]s.

Quand les vétérantes et les nouveaux[elles] se rencontrent!

Riccardo

Être ambassadeur, c’est vivre des moments de folie avec ton équipe. C’était pendant la Semaine d’accueil 2020, en fin août, après une superbe visite guidée que j’avais animée avec Tristan. Je rentre dans notre local au pavillon J.A.-De Sève et… qu’est-ce que je vois? Charlotte et Sabrina habillées en costumes hawaïens loufoques qui dansent corps et âme sur une chanson d’été devant leur ordinateur! Elles étaient en train d’animer le bingo musical. Je n’ai rien pu y faire ; je me suis joint à elles sur piste de danse! Quelques minutes plus tard, Louis-Frédérik est entré et il s’est lui aussi laissé entraîner par le rythme 😃!

Charlotte

La semaine d’accueil, qu’elle soit en présentiel ou virtuel, c’est un moment complètement délirant et qui résume assez bien l’expérience ambassadrice ! À l’automne 2019 (en présentiel), je me souviens d’une séance d’accueil pour étudiant[e]s internationaux où tout le monde était gêné. Avec une autre ambassadrice, on a mis de la musique ben québécoise et on s’est mis à chanter et à danser au milieu de tout le monde. Je me rappelle le party des nouveaux avec les bonbons, la musique, les chorégraphies de feu. On a réussi à faire danser la Maccarena à plus de 200 personnes. Je me souviens aussi de l’atelier de yoga que j’ai animé avec une autre ambassadrice parce que le prof n’était pas encore là (je tiens à préciser qu’on ne fait pas de yoga dans la vie!).

À l’automne 2020 (en ligne), j’ai découvert une toute nouvelle façon de triper à distance ! Je me souviens de la préparation de l’activité bingo et de la décoration de la salle en 25 minutes avant l’événement. Mais aussi d’avoir été essoufflée suite à nos concours de danse avec les autres ambassadeur[rice]s! Ce que je n’oublierai jamais, ce sont les soirées quiz où la compétition était beaucoup trop intense 😂!

Si tu ne tiens plus en place tellement que notre travail a l’air amazing et qu’il ne t’en faut pas plus vouloir faire partie de cette belle équipe, voici les étapes pour postuler !

Louis-Frédérik, Riccardo et Tristan qui prennent la pose !

De retour à la conciliation…

Trouver l’équilibre entre les études et le travail est plus facile à dire qu’à faire. Pourtant, le fait d’y réfléchir est le premier grand pas à faire pour y arriver! Pour t’aider dans ta recherche d’un emploi qui correspond à tes besoins, je t’invite à t’inscrire à l’alerte-emploi du Centre étudiant du soutien à la réussite (CÉSAR). Une fois tes préférences sélectionnées, tu recevras des offres d’emplois selon tes critères. Ça vaut le coup d’œil !

The following two tabs change content below.
Sabrina

Sabrina

🇸🇻 Je suis d’origine salvadorienne.

🍫 Mon plaisir coupable : le chocolat.

🥑 Ma guacamole reste inégalée.

💃🏻 Toujours en train de danser.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *