Oui, non, peut-être? : Trucs et astuces pour la prise de décision

Pour certain[e]s, c’est quelque chose de relativement facile, mais pour d’autres, c’est un vrai casse-tête, même quand il s’agit de décider ce qu’on mange pour souper! Oui, oui, je te parle bien de la prise de décision! 🙃 Je dois dire que, perso, je suis plutôt de la deuxième catégorie (sauf quand il s’agit de manger de la poutine : ça, c’est un choix facile héhé! Absolument AUCUN regret :P). Ça peut aussi être pour des sujets plus sérieux, que ce soit pour le choix de son programme d’études, pour un changement d’orientation scolaire ou professionnellepour faire une pause dans ses études, étudier dans un autre pays et même pour déménager à Montréal. Dans cet article, je te proposerai donc quelques trucs et astuces pour faciliter ta prise de décision 😊   

L es astuces

1- La fameuse liste  

Tout d’abord, je te conseille de faire une liste de toutes les options qui s’offrent à toi pour en faire l’évaluation ensuite. Une fois que c’est fait, tu peux éliminer certaines idées, puisqu’avoir trop de possibilités de choix peut faire en sorte que la prise de décision soit encore plus complexe! Comme on vise l’inverse, essaie d’en enlever quelques-unes afin qu’il te reste assez de choix à évaluer, mais pas trop (3-4 options, ça devrait être suffisant)! 

Ensuite, tu peux faire l’évaluation des options restantes en les réécrivant sur une autre feuille et en faisant les « pour »👍 et les « contre » 👎 de chacune d’elle pour avoir les idées plus claires. Tu peux bien sûr compter le nombre de points positifs et négatifs pour chacune de tes options, mais tu peux aussi ajouter un système de pointage pour chaque justification, puisque chacune d’elle n’a peut-être pas la même importance pour toi.

Par exemple, tu peux mettre +5 points à un élément positif, et un -20 points pour un élément très négatif pour toi. À la fin, tu peux compter le nombre de points total pour chacune de tes options. Il faut aussi prendre en compte le nombre d’éléments pour chaque option : s’il n’y a pas de contre à une d’elle, c’est aussi bon, même s’il y a moins de points qui lui sont accordés. C’est une manière de faire, mais il se peut que tu ne puisses prendre une décision en n’utilisant que cette stratégie.

Voici un petit exemple du tableau que tu peux faire à la main ou sur Excel, mais c’est à ta guise!

2- Jouer l’avocat du diable

En jouant l’avocat 🥑 du diable, tu peux voir quel est vraiment ton ressenti par rapport à tes options. Tu pourras ainsi prendre un autre point de vue, voir la situation plus globalement afin de mieux réfléchir à la situation. Pour ce faire, essaie de trouver un argument contre chaque bonne raison que tu as pour ton choix préféré. Si c’est facile, ça veut sûrement dire qu’en réalité, tu veux prendre l’autre décision. 😉

Attention! Fais-le juste assez, mais pas trop, pour ne pas compromettre tout le processus.

3- Un endroit calme

Le plus important : choisir un endroit calme pour prendre le temps de bien réfléchir à toutes les options et à exercer les deux techniques présentées ci-haut. Ça pourrait te permettre de le faire en toute quiétude sans risquer d’être dérangé[e] dans tes pensées par les distractions qu’il pourrait y avoir autour de toi (ton ordi, tes colocs, ton chat …) 😌. Pour tout remettre à plat, tu peux aussi prendre le temps de faire des activités que tu aimes, qui te détendent, afin d’avoir les idées plus claire pour la suite.

Perso, pour réfléchir, j’aime bien aller marcher et voir où mes pieds me mènent! Souvent, ils me mènent en haut de l’Oratoire pour profiter de la belle vue!

4- Mon conseil

Pour la grande indécise que je suis, c’est parfois extrêmement difficile de prendre des décisions (ce que je vais manger, oui, mais pas que ça! 😉 ). Souvent, je prends beaucoup de temps – parfois trop- à réfléchir à des décisions importantes : je me remets beaucoup en question, et ça prend énormément de temps et d’énergie. Avec le temps, notamment avec mon entrée à l’université il y a de cela un an, j’ai appris à lâcher prise sur certaines choses, ce qui m’a beaucoup aidée lorsque je prends des décisions. 

Les conseils décrits ci-haut m’ont été aussi bien utiles, surtout depuis la torture mentale 🤯 que je me suis imposée lorsqu’est venu le temps de choisir mon programme universitaire et mon université (j’ai passé 3 mois sur cette décision, c’est tout dire!). J’ai donc compris certaines choses et je donne toujours le même conseil à mes ami[e]s depuis. Le voici : 

Suis ton cœur; fait ce que te dit ton instinct! 

Pourquoi? Parce que, selon moi, ton cœur ne se trompera jamais 😉 Même si ta tête te dit quelque chose d’un peu plus rationnel, si tu suis ce que ton cœur te dit! Tu trouveras une manière de t’adapter quoiqu’il arrive, et tu seras toujours plus heureux[se] en le faisant. C’est ça, l’important!  

La preuve : si je n’avais pas choisi mon cœur, je ne serais pas ici, à profiter de ma vie de nouvelle montréalaise, en Communication & Politique, à nager dans un domaine que j’aime du fond du cœur, et surtout je ne serais pas en train d’écrire cet article de blogue! 😛  

Je te laisse ici sur une petite chanson représentative de mes propos, et, n’oublie pas : « suis ton cœur, il connaît la vérité »! 😉  

The following two tabs change content below.

Méganne Joyal

🌈 J’apprécie les petites choses (merveilles!) de la vie

🌎 Toujours partante pour partir à la découverte de nouvelles contrées! On part quand?

💭 J’aime beaucoup faire des jeux de mots!

🍽 J’adore manger (très déçue qu’il n’y ait pas d’emojii de poutine, d’ailleurs)

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *