Recettes faciles pour étudiant[e] débordé[e]

Tanné[e] de survivre au Kraft Dinner et aux Pogos réchauffés au micro-onde ? Ras-le-bol des grilled-cheese au Velveta et des ramens au poulet ? À boutte de maxer ta carte de crédit à chaque mois parce que tu abuses des services de livraison de bouffe ?  Si, comme moi, le caissier du dépanneur t’appelle par ton prénom et le line cook du restaurant indien du coin connait ta commande par cœur, cet article est pour toi.

Peu de temps, peu d’argent 

Ce n’est un secret pour personne, la vie d’étudiant[e] est terriblement chargée. Entre les 15h de cours par semaine, les tonnes de lecture, la rédaction de travaux de recherche et les heures passées au travail, c’est difficile de trouver du temps pour cuisiner. Les alternatives utilisées pour se libérer de cette tâche – repas pré-cuisinés, aliments transformés, nourriture commandée – sont certes pratiques, mais peu souhaitables au niveau financier. Hé oui, semblerait-il que mes quatre commandes hebdomadaires de soupe phò, même si elles m’apportent un bonheur infini, ne sont pas endossées par ma conseillère financière (aussi connue sous le nom de « maman »).

Les petits bonheurs

Alors que mon sac de carottes pourri dans le fond de mon frigo, les contenants en plastique s’accumulent dans le bac de recyclage. Il faut en venir à l’évidence : cette habitude n’est saine ni pour mon portefeuille, ni pour la planète… triste ☹️. Ceci étant dit, je ne saurais insister trop sur le bonheur soudain et profond ressenti au son de la sonnette de mon appartement, au moment magique où le livreur Uber arrive enfin à ma porte avec mes sushis. Ce sentiment, cependant, n’est qu’éphémère et se disperse bien rapidement à la vue du sac de plastique qui se rajoute à la trop grande pile en dessous de mon évier. 

J’en viens donc à la conclusion que malgré l’exaltation du moment, le coût n’en vaut pas la peine. Comment, dès lors, prendre du temps pour cuisiner un tagine végétarien alors que j’ai 7 000 mots sur mon philosophe le moins préféré à rendre dans 10 jours ? Le nerf de la guerre, à mon humble avis, est de reconnaitre tout le bien que l’acte de cuisiner m’apporte. Non seulement ça augmente ma consommation de fruits et légumes de 123%, mais ça me permet aussi de réserver un (ou trois, de préférence) moment dans la journée où je peux penser à autre chose qu’à mon travail de session. Il ne reste alors plus, à mes yeux, que les choux de Bruxelles et le tofu extra-ferme sur la planche à découper. 

Loin de moi l’idée de prendre la place de Pascale Vari aux Chefs! (« OUI CHEF »)! Ceci étant dit, plusieurs recettes peuvent être réalisées sans trop de temps et d’effort, à un coût minime par-dessus le marché. Tu vas voir, le macaroni au fromage maison a bien meilleur goût ! 

Alexandre Vari, Pascale Crépeau.

Recettes sympathiques pour étudiant[e] affamé[e]

Parce que l’intégrité me tient à cœur, j’ai tenté dans la dernière semaine, en vue de la rédaction de cet article, de me nourrir exclusivement de repas préparés dans ma cuisine. Je te présente donc, avec humilité, mes recettes faciles préférées des derniers jours !

Grilled-cheese de luxe

Hé non, je n’ai toujours pas fini de parler de grilled-cheese ! Mon rêve de faire le tour des grilled-cheese du campus de la montagne ayant été anéanti, je me suis rabattue à explorer les meilleures combinaisons fromage/pain.  

Mes préférées vont comme ci: 

  • Pain/brie/tartinade au chocolat et aux noisettes (sans huile de palme, de préférence 🐒) : recette volée sans scrupule du Café Caravane, qui me manque profondément. 
  • Pain/cheddar fort/humus/oignons caramélisés : parfait pour les fans finis de protéines ! 
  • Pain/fromage de votre choix, pesto, champignons grillés : 🥰.

Humus pimpé

Tu l’auras compris, je suis fan de humus. Ma façon préférée d’en consommer, empruntée à mon colocataire : le couvrir d’un mélange de légumes, de pois chiches, d’huile d’olive et d’épices. C’est savoureux !

Les ingrédients (variables, selon tes préférences) à mélanger en tout mini morceaux :

  • Concombres ;
  • Poivrons ;
  • Oignons ;
  • Ail ;
  • Jalapeños ;
  • Pois chiches ;
  • Tes herbes préférées : j’adore la coriandre, mais semblerait-il qu’elle prendrait pour certain[e]s un terrible goût de savon à vaiselle ;
  • Les épices de ton choix! J’ai personnellement un faible pour le za’atar. 

Dépose ton mélange sur un bol d’humus, garnis d’un filet d’huile d’olive, prépare-toi un bol de pitas et régale-toi! 

Bol au tofu

Mon plat préféré du moment : un bol aux composantes variables, dont la constante est un tofu préparé à la façon « viande hachée ». J’y ajoute souvent des légumes grillés au four, du riz ou du quinoa et une vinaigrette au yogourt, au citron et à l’ail. 

Pour le tofu :

  • Faire congeler un bloc de tofu extra-ferme, puis le décongeler complètement. Le presser le plus longtemps possible, puis le découper en morceaux avec ses doigts.
  • Dans un bol, mélanger du poivre, de la poudre de chili, du paprika, de la poudre d’ail et de la poudre d’oignon avec de l’huile et un peu de sauce soya. Y ajouter le tofu et bien mélanger.
  • Faire cuire sur une plaque au four à 350/400 degrés F. pendant 15-25 minutes, mélanger mi-parcours. 

Voilà, ce fut mes recommandations officielles ! Aspirants chefs, à vos fourneaux ! Si tu testes ces plats ou que tu veux me partager tes meilleures recettes faciles, rendez-vous dans les commentaires. 👩‍🍳

PS : Pour plein d’autres recettes faciles et trucs pratiques, je te conseille le guide Viens Manger! Ainsi que son confrère Bien Manger! (version végétarienne), tous deux préparés par des étudiant[e]s en nutrition. 

The following two tabs change content below.

Alexandre

🧠 Un peu intello

🤠 Mais pas trop

🤼 Ma tête est dure comme le roc

🥯 J’ai Montréal (et ses bagels) dans mes veines

2 tranches de vie

  • Hi guys, mes salutations depuis la Tchéquie, je me souviens très bien de mon stage de recherche à l’UdeM où j’avais besoin de survivre juste avec ma bourse, étant donné que mon visa ne me permettait pas de travailler. J’ai donc fait pareil, un achat au Maxi pour la semaine et cuisiner à la maison… J’ai bien maigri 😀 Mais j’étais content ainsi 😉

    Les recettes dans l’article sont bien des classiques québécoises 🙂 J’y juste manque la « pouTSine » faite maison 😀

    Une idée, comme vous avez plein d’étudiants internationaux, ils ont sûrement apporté leur recettes avec eux. Ce serait cool de leur demander leurs recettes favorites de leur pays qui sont faisables au Qc 😉 Si vous en avez déjà parlé ou l’avaiez déjà réalisé, où j’en pourrais trouver la référence ?

    Díky poour cette article et bonne chance à la fin de session !

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *