L’art de recevoir chez soi: édition étudiante!

Ton cours est fini, tu te lèves pour t’étirer, la fatigue te prend : ouf! Tu as la tête pleine, mais tu peux enfin respirer un coup. Combien aimerais-tu changer d’air! Un matin, tu te réveilles et te dis que tu aimerais bien voir du monde. Alors que le dehors automnal s’obscurcit, ton chez-toi se réchauffe et s’illumine : ne serait-ce pas le parfait endroit pour recevoir?

Ainsi, le mot « foyer » prend tout son sens ; quand le froid dit bonsoir, on lui ferme la porte au nez et on retourne parmi nos proches. Bien sûr, dans ton appartement, tu n’as probablement pas de foyer… mais ça ne t’empêche pas de faire les choses en grand! Ou modestement, c’est comme tu veux. En tant que bon hôte italo-polonais qui aime recevoir chez moi, je te récapitule ici la manière dont je m’y prends pour accueillir avec succès 😉!

« Pourquoi recevoir, au juste? »

Je prends pour acquis que tu veux recevoir du monde chez toi, autrement tu ne lirais pas cet article 🙃. Tu dois donc déterminer si tu souhaites davantage socialiser ou étudier. Je te vois venir : « Mais pourquoi pas les deux? » Ah… n’a-t-on pas tous déjà essayé ça 😌? Idéalement, tu devrais mettre cela au clair et dès le début pour le maximum de succès, d’autant plus que tu devras te préparer en conséquence.

Libre à toi de parier que tu avanceras tes études tout en jasant de ta fin de semaine avec tes ami[e]s. Assure-toi seulement de segmenter ta rencontre avec une appli comme Forest!

« Et maintenant, qui j’invite? »

Assurément une question astucieuse! À mon humble avis, dans une soirée légère comme pour une session d’études, limite-toi à 6 personnes maximum. Il s’agit de choisir soigneusement qui tu inviteras en imaginant des tensions qui pourraient naître dans le groupe. Ne te perds pas trop dans mille scénarios par contre! ☝️

Je me confesse à toi : j’ai déjà reporté une soirée où je voyais mal mes invités interagir, même si chacun était un bon ami à moi. Non seulement tu développeras le discernement et la prudence, mais tu assureras aussi à tes invité[e]s et à toi un bon moment!

« C’est beau là. Je fais comment maintenant? »

Comment, dis-tu? C’est là où réside tout de cet « art de recevoir » que je te décris depuis tantôt 😁. Les mots d’ordre sont : grâce et générosité. Tu veux t’assurer qu’il y ait une fluidité dans le cours des choses, sans jamais être pris au dépourvu si quelqu’un se présente à l’improviste. En napolitain, la langue de mes grands-parents, on a un mot pour inviter quiconque se présentant à la porte à venir s’asseoir à notre table : favurite!

Voici donc quelques éléments essentiels (pensés pour un budget étudiant) sur lesquels j’attire ton attention :

L’accueil

Parce que la bonne chère est l’un des plus grands plaisirs qui soit, tu voudras offrir le plus tôt possible des grignotines à tes invité[e]s. Ici, lors d’une soirée sociale, des olives marinées ou des fruits frais (si tu reçois après souper) seront toujours appréciés. Chez nous, entre autres, on sert des lupini, une sorte de fève salée, pour l’antipasto (l’apéritif).

Légendaire photo d’une soirée où mon ami et collègue ambassadeur, Louis-Frédérik, m’a reçu ainsi que son ami. Il nous a justement servi des lupini!

Le plat de résistance, ou de quoi vous sustenter pour étudier

Il ne faut surtout pas que quelqu’un quitte ton domicile en ayant faim. C’est un gros non! En même temps, je ne dis pas qu’il faut jouer mamie. Ne me méprends pas, quand même! Pour t’inspirer, tu as le guide de recettes Viens manger!, préparé par des étudiantes du département de nutrition de l’UdeM.

Tu peux aussi opter pour un dîner à la bonne franquette. Avec de bons aliments, c’est toujours frais et super facile à préparer!
En été, tes options se multiplient… Ici des tomates fraîchement cueillies de notre jardin!

Si vous comptez étudier longuement, je recommande particulièrement des petites gaufres fourrées à la crème, ou encore, du panettone. Ce sont deux collations typiquement italiennes et peu chères que tu peux retrouver dans plusieurs marchés à Montréal (Intermarché, Milano, Berchicci!). Ce n’est pas bon pour la ligne, mais que c’est délicieux! Et si tu trempes ces sucreries dans un bon café, alors là, c’est le paradis…

Le décor

Quant à la propreté, dois-je vraiment élaborer? « Range ta chambre! », disaient sans doute tes parents. Là, tu auras de bonnes raisons pour le faire. De passage, fais la cuisine et le salon aussi. 😉

Si tu cherches à pousser plus loin ton décor, notre ancienne ambassadrice Marie-Noël avait de bons trucs à donner!

Le « pendant » d’une soirée très agréable cet été sur mon balcon.

La musique

Ce sera à toi de juger si tu veux couronner le tout avec du son. Somme toute, cette liste de lecture de musique lo-fi est un exemple adéquat pour étudier ou pour discuter.

Avec tous ces conseils en tête, tu seras en mesure de concocter une soirée ou une séance d’études parfaite. Olé!

The following two tabs change content below.

Riccardo

🌻 Je suis hyper matinal.

🍋 « Je pleure en napolitain ».

🔭 Ma curiosité est sans bornes.

⛵️La contemplation : mon mode de vie.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *