Tire-toi une bûche, on apprend le français québécois!

Ah, le français… cette belle langue que nous avons la chance de parler au Québec! Albert Camus disait même de la langue française qu’elle était sa « patrie ». Tu as décidé de quitter ton patelin lointain pour venir étudier à l’UdeM. Pour ça, tu as déjà commencé à apprendre la langue. Tu es peut-être même déjà francophone! Je suis ici pour te dire que peu importe d’où tu viens, les surprises ne sont pas finies: entendre et côtoyer chaque jour le français québécois (ou français laurentien) sera peut-être un défi. Ce l’était pour Kim, l’une de nos anciennes ambassadrices. Mais, ce pourrait être une expérience amusante!

Il va sans dire qu’au Québec et à l’Université de Montréal, le français est la langue commune. Pour faciliter ton intégration à la communauté, apprendre le français est donc un incontournable. Maintenant, considère ceci: si tu apprends à utiliser les expressions de chez nous, tu sauras certainement nous surprendre et nous faire rire! Je t’assure, on prend ça très bien. 😉

Les défis du manque d’exposition et du confinement

Étant d’origine polonaise et né à Montréal, j’ai toujours voulu bien apprendre le polonais, mais avec peu de succès. Je pouvais parler avec mon père, mais on perdait vite la discipline.  Parler en français simplifiait les choses. Quelque part dans tout ça, je devais trouver d’autres façons de m’exposer à la langue.

Avec la pandémie et les restrictions de voyage, il est difficile de se dire qu’on va aller à la rencontre d’autrui (ou d’une douce moitié francophone, qui sait) pour pratiquer la langue en personne. Voici donc quelques astuces pour avancer ton apprentissage du français et t’habituer à sa variante quebs.

Réécouter tes émissions d’enfance préférées en doublage (québécois, si possible)

Pour des raisons qui me font bien rire, certaines séries sont doublées différemment en France et au Québec. Trouve une version française d’un dessin animé ou d’une série que tu appréciais particulièrement dans ton enfance et allonge-toi. Je te garantis un apprentissage agréable et confortable! Je pense ici à ma meilleure amie qui réécoutait la série H2O en français alors qu’elle venait d’arriver au Québec, elle qui l’avait écoutée en polonais quand elle était petite.

Optimiser ton côté multitâches en écoutant un balado (podcast)

C’est une de mes activités préférées. Pendant que je cuisine, que je m’entraîne ou que je fais du ménage, dans l’autobus ou dans le confort de mon lit, mettre un balado en fond me fait toujours plaisir. Pour les mordus des idées et de la philosophie, je recommande le balado Les Cons de Confucius, dans lequel participe régulièrement mon ami et collègue ambassadeur Louis-Frédérik!

Étudier (quasi religieusement) le lexique québécois

Le français québécois est teinté de mots et de nombreuses expressions idiomatiques qui le rendent unique. On ne peut pas se le cacher: pour apprendre à les utiliser, il faut commencer par les connaître! Pour ça, le Bureau des étudiants internationaux (BEI) a rédigé un lexique qui te sera certainement utile dans tes interactions avec tes collègues québécois[e]s. L’équipe du Service de l’admission et du recrutement (SAR) en a même préparé un deuxième plus coloré et synthétique pour toi.

Entrer en contact virtuel avec des Montréalais[e]s pour améliorer ton français

Encore une fois, le confinement nous rappelle les merveilles de la technologie. Tu ne peux peut-être pas encore venir sur le territoire, mais tu pourrais te trouver un[e] mentor[e] montréalais[e] pour améliorer ton français! Ici, je veux te parler du groupe Mundo Lingo Montreal, dont j’ai entendu de très bons commentaires. Je te recommande fortement de rejoindre le groupe Facebook et de faire un petit coucou aux membres pour te jumeler avec quelqu’un. Si une personne cherche à pratiquer une langue que tu connais, tu peux lui demander en échange de l’aide avec ton français. Fantastique, non?

Parmi les Services aux étudiants (SAÉ) de l’UdeM, on organise aussi le Jumelage interlinguistique. Comme Mundo Lingo, ce projet te permet de rencontrer et d’échanger dans la langue que tu vises (le français, peut-être) avec un[e] autre étudiant[e] de l’UdeM. Il reste à voir la manière dont le projet se déroulera lors de la session d’automne à distance. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Je te laisse avec trois suggestions en rafale pour te familiariser avec la belle langue de chez nous: tu peux d’abord écouter cette scène culte de la série Elvis Gratton. La chanson Les Gens de mon pays d’un de nos conteurs nationaux, Gilles Vigneault, est également excellente: c’est une ode au peuple québécois, à sa bravoure et à sa sensibilité. Et, qui sait, j’aurai peut-être réussi à te convaincre de la beauté de cette langue du Québec, comme dans le film La Grande Séduction

The following two tabs change content below.
Riccardo

Riccardo

🌞 Je suis hyper matinal.

📚 Je ne peux vivre sans littérature.

👨‍🍳 On m’appelle « chef-cuisinier »…

🎷 S’il y a du jazz, j’y suis!

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *