[Avis de recherche] Où est la motivation après la relâche ?

La relâche… Que tu l’aies passée à étudier, à chiller au chalet ou à bronzer sur une plage quelque part au sud, il est maintenant temps de revenir à la réalité et au quotidien froid et parfois stressant de l’université.

Au fil des années, j’ai passé différents types de relâche : celle où je travaille à temps plein pendant une semaine, celle où je suis tellement malade que je reste au lit plusieurs jours, celle où je pars en chalet avec mes amis… Mais la seule constante a été la difficulté à se remettre aux études une fois les vacances terminées. Voici quelques astuces si tu es, comme moi, à la recherche de motivation 😊

En profiter pour faire table rase

J’aime beaucoup prendre chaque occasion qui se présente à moi pour faire un petit « retour à zéro ». Les vacances sont vraiment idéales pour ça, car elles permettent de faire une coupure dans ma routine, et de remettre un peu ma vie en ordre.

A chaque fin de vacances, après avoir passé quelques jours à chiller, j’aime beaucoup me poser dans un café avec un latté glacé, et faire le point sur les différents projets de ma vie : qu’ils soient associatifs, académiques, professionnels… Je fais une belle to-do list avec toutes les choses que je dois compléter avant la fin de la relâche.

Décomposer mes tâches, les prioriser, et les réaliser une à une me permet aussi d’apaiser l’anxiété qui peut survenir avec la surcharge de choses à faire. Dans tous les cas, j’essaie de ne pas me laisser submerger. C’est normal d’être anxieux-se, mais je me répète que j’en suis capable et qu’en allant une étape à la fois, je finirai par arriver à mon objectif. 😊

Se donner des objectifs

Parfois aussi, je peux perdre de vue mes objectifs et « pourquoi » j’ai décidé de me rendre jusqu’à l’université. Dans ces cas-là, j’aime beaucoup penser au futur et aux rêves que je souhaite réaliser au cours de ma vie. Cela me permet de rétablir le cap, et de me rendre avec entrain jusqu’à mon café favori pour étudier.

Si je commence à angoisser, ou que je sens que tes batteries sont un peu déchargées, je m’assois dans un endroit confortable (mon lit, un fauteuil) et j’imagine ce que je vais faire cet été, l’année prochaine, ou après mes études. Je ne me dis pas « c’est impossible » ou « je n’y arriverai pas ». J’imagine tout simplement ce que j’aimerais faire plus tard, je m’imagine en train de vivre mes rêves.

Ainsi, il me semble plus facile de me lever le matin, car je sais que j’avance vers ce que je veux vraiment faire dans ma vie. 😊

N’oublie pas de relativiser

Je sais qu’on le dit souvent, mais se mettre la pression à outrance est contre-productif. Etant une personne très anxieuse (liée à la performance mais aussi de manière généralisée), je comprends vraiment qu’un retour de vacances puisse être stressant, surtout lorsqu’on n’arrive pas à se remettre au travail.

Mais si je sens que je ne suis pas capable de me concentrer et de recommencer à étudier, je me dis que c’est peut-être mon corps qui me signale qu’il a encore besoin de repos. A ce moment, je prends l’air ou je trouve une activité qui me détend. Dans ces moments-là, j’aime bien sortir me balader en ville avec des amis ou rester sous ma couette à regarder netflix. J’essaie alors de tenir la culpabilité loin de moi, puisque tout le temps que je passe à me détendre va faire en sorte que lorsque je vais me remettre à étudier, je serai bien plus efficace !

J’espère que mes conseils pourront t’aider à te remotiver en cette période de rentrée. Il reste deux mois avant le printemps, on ne lâche pas ! On est capable ! 😊

The following two tabs change content below.
Liv

Liv

🌸 Je suis féministe dans l’âme.

🍴 J'adore la fameuse poutine!

🏃‍♀️ J’aime courir et me garder occupée.

🤯 La routine, ce n'est pas pour moi.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *