5 types de personnes sur les médias sociaux

Avec tout le temps qu’on passe sur les réseaux sociaux, c’est clair qu’à un moment ou à un autre, on rencontre quelques irritants.

Oui, je pense à toutes ces fois où tu t’es demandé.e si les réseaux sociaux étaient une bonne chose dans ta vie. Toutes les fois où tu étais tellement agacé.e par une personne que tu es allé.e la retirer de ta liste d’amis Facebook. Ces personnes-là font malheureusement partie de ton quotidien. Même si on passe tou.te.s vraiment beaucoup (trop) de temps sur notre Instagram à envier la vie des gens ou sur Facebook à faire défiler notre fil d’actualité, certaines choses finissent par nous agacer. J’ai décidé de célébrer – ou chialer, c’est vraiment selon ton point de vue – les différents types de personnes que l’on trouve sur ces plateformes numériques qui dominent nos vies.

awkward justin timberlake GIF

Ta « matante » – la commentatrice professionnelle

Soit c’est la tienne et tu vies en constante peur qu’elle ne te fasse honte, soit c’est la tante de ton ami.e éloigné.e et elle commente quand même sur tes photos. Malaise. En MAJUSCULES. Avec quarante-huit-mille points d’exclamation! (!!!!!) Souvent, ce n’est pas super pertinent, parce que sa compréhension de Facebook est relativement mince. Il faut quand même saluer ton courage : juste parce que tu es une âme charitable, tu réponds merci. Si tu fais partie des gens un peu moins gentils ou trop occupés, tu as peut-être juste cliqué sur « J’aime ». Dans tous les cas, disons qu’un cours « Facebook 101 » ne lui ferait pas de mal.

Le gars accro aux memes – celui qui te fait rire

Soit qu’il commente sur chaque meme qui existe et que ton fil d’actualité est rempli de meme impertinents, soit il en partage à tout bout de champ et ce n’est pas plus agréable. Si tu as de la chance, tu en connais même un qui fait ses propres memes. C’est certain que s’il a du talent et que ses créations sont hyper drôles, c’est quand même l’fun d’ouvrir son Facebook et de pouffer de rire durant le cours du jeudi soir. Ça réveille, ça distrait, tu peux même y identifier tes ami.e.s pour que vous passiez un bon moment à tenter de ne pas rire aux éclats en classe.

La personne qui a trop d’opinions politiques – le ou la « slacktiviste »

J’en connais une et tu en connais sûrement une. C’est cette personne qui partage ses opinions politiques sur les réseaux sociaux. Et là, je ne parle pas de celle qui partage un article de temps en temps – t’sais, dans le cadre des élections, ça passe. Non, je parle de celle qui partage tout l’temps des articles de journaux en y insérant une citation de l’article qu’elle juge pertinente. Si jamais tu manques d’informations sur la politique québécoise, c’est utile. Sauf que la plupart du temps, tu ne vas pas sur Facebook pour en apprendre sur l’opinion de ta connaissance éloignée. En bref, celui ou celle qu’on appelle parfois le ou la slacktiviste, c’est celui ou celle qui est actif ou active politiquement, mais seulement derrière son écran (bien important!), et qui t’agace peut-être un peu (beaucoup) avec ses prises de position sur tout.

Ceux et celles qui passent leur vie en voyage – les futur.e.s mannequins trop parfait.e.s

Que ce soit ta meilleure amie, ton ami d’enfance ou une connaissance, tu connais obligatoirement quelqu’un qui semble passer sa vie en voyage. D’ailleurs, tu ne sais pas pourquoi, mais tous ces gens qui semblent avoir une vie parfaite ont aussi un don divin pour la photographie, qu’ils et elles étalent sur Instagram. Tout pour que tu ailles envie de tout lâcher, de lancer trois ou quatre maillots de bain dans un backpack et de partir demain matin pour une destination inconnue. Dans tous les cas, tu apprécies quand même la personne qui partage sa vie paradisiaque à l’autre bout du monde, même si tu es (pas si) secrètement jalouse de sa vie. De toute façon, ça t’inspire pour ton prochain voyage!

Source : Lydiane autour du monde

Les amoureux – ceux et celles qui ont trop d’amour à partager

Eh oui! Peu importe ta situation amoureuse, ça t’énerve quand même. Ces amoureux qui partagent leur amour dès que l’occasion se présente. Ceux et celles qui ne peuvent pas faire une sortie de couple, sans partager sur Instagram et sur Facebook une photo de leur amour, avec plein d’emojis de cœur. À chaque anniversaire, c’est aussi ceux et celles qui écrivent 8 paragraphes sur le mur de leur charmante moitié pour leur énoncer leur amour infini. Sans que ce soit nécessairement pertinent, on s’en veut un peu de les trouver agaçant.e.s. On s’entend qu’ils ne font que partager leur bonheur… C’est juste qu’ils et elles pourraient le faire en privé. La communauté facebookienne n’a pas nécessairement besoin de le savoir.

Finalement, tu fais peut-être partie de l’une de ces catégories (désolée d’avoir chialé sur toi, dans ce cas), mais tu fais probablement plutôt partie de la catégorie des personnes plus ou moins actives sur les réseaux sociaux. Celles qui y sont, mais qui ne partagent pas grand-chose. Si c’est ton cas et que, comme moi, tu partages un peu d’énervement intérieur pour ce genre de personne, laisse-moi le savoir avec un « J’aime ».

The following two tabs change content below.
Éloïse

Éloïse

Baccalauréat en études internationales

On pourrait dire qu’une de mes passions, c’est de parler… vite; je suis un brin sarcastique, spontanée et dotée d’un bon sens de la répartie! Avide d’aventures, de rencontres et de nouvelles cultures, je voyage autant que possible et je souhaite vivre passionnément. Incapable de me décider, je pratique donc autant le yoga et le ballet que le ski alpin. Dans mes temps libres, je passe mon temps à cuisiner des nouvelles recettes ou à découvrir l’un des nombreux secrets de Montréal.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *