Comment rester attentif (ou non) durant tout un cours

Rester concentré pendant un cours de trois heures, on va s’le dire, ça peut devenir un peu difficile. En fait, c’est même scientifiquement impossible. Surtout qu’on est déjà rendus à la fin de session et qu’il faut faire un dernier effort avant les vacances d’été. Sauf si, bien sûr… tu t’es inscrit à un cours d’été. On a pensé à quatre excuses/sources d’inattention et à comment les contourner, afin de t’aider à rester attentif un maximum de temps pendant tes cours.

EXCUSE 1 : Le téléphone

Qui n’as pas regardé au moins dix fois son téléphone pendant un cours ?

On sait que ça peut être difficile de se détacher de ton bel iPhone, mais lorsque le prof dit: « Ça, ce sera une question d’examen », pis que tu viens de manquer ce qu’il a dit, l’iPhone n’est plus si beau que ça. Alors, pour régler cette relation d’amour-haine entre toi puis ton iPhone, on vous suggère de prendre un peu de temps chacun de votre côté. Tsé, de juste vous voir avant et après le cours. Pour faciliter tout ça, il suffit de le ranger dans ta poche pendant les cours, et si tu ne peux vraiment pas le quitter des yeux, tu peux toujours mettre tes notifications à OFF. Si tu te sens tenté de regarder l’heure, souviens-toi qu’il y a souvent une horloge accrochée au mur… ou investis dans une montre à la place d’acheter le prochain iPhone (Oh God, ça sonne tellement « conseil de grand-maman »). Sinon, il y a aussi un truc pour le trouver moins attirant: mets ton téléphone en noir et blanc! Ça marche à tous les coups. 

EXCUSE 2 : L’ordi

Qui n’as pas regardé Facebook pendant qu’il « prenait des notes »?

L’ordinateur est un outil formidable pour l’étudiant que tu es, mais prendre des notes avec son ordi/tablette peut s’avérer dangereux. Tsé, t’arrives en cours, t’allumes ton PC, tu ouvres ton document Word, puis tu te dis: « cette fois, je ne vais pas me laisser distraire ». Le prof commence à parler, ça t’intéresse, tu écoutes, tu écris ce que tu juges important… quel parfait étudiant tu es! Pis au bout de 15-20 minutes, ta blonde ou ton chum, ou ta meilleure amie, t’envoie un message Facebook pour te proposer d’aller manger des sushis; ou alors, c’est ton coloc qui te signale que t’as encore laissé traîner ta vaisselle. Tu réponds, parce que t’aimes ça être poli avec les gens, puis tu retournes à ton cours. Et là… « Y disait quoi, déjà? ». Félicitations, tu as perdu le fil de ton cours! Tu peux désormais retourner scroller Facebook ou jouer à Candy Crush sur ton cell…

… ou pas! Tu peux essayer de retrouver ta concentration. Et comme on est bien gentils, voici quelques conseils d’amis pour te faciliter la tâche.

1- Désactive les notifications: ta blonde puis machin qui a liké ta photo sur Facebook attendront la pause, ou la fin du cours.

2- Ferme ton ordi quelques minutes et écoute. C’est le meilleur moyen pour te remettre dedans. Tu recommenceras à prendre des notes après.

3- Utilise un fichier OneNote, et mets-le en plein écran pour minimiser les distractions.

4- Rends la prise de notes plus le fun: tu peux mettre des couleurs, changer de police, ou insérer des images… Laisse fleurir l’artiste en toi!

5- Si tu es du genre à vite t’éparpiller, utilise un truc pour concentrer ton attention. Ça peut être une balle en mousse, un chewing-gum, boire de l’eau, tout simplement… ou encore un hand-spinner.

Note: Si tu as des difficultés avec la prise de notes, sache qu’il y a des ateliers pour en devenir un pro!

EXCUSE 3 : La bouffe

On sait que la vie universitaire peut s’avérer un défi pour beaucoup d’entre nous: finances, gestion du temps, emploi, études, vie étudiante. Bref, il y a beaucoup de choses qui se passent au quotidien, ce qui fait en sorte que, des fois, on mange moins bien qu’on le voudrait. Pourtant, on sait que bien manger nous permet d’être attentifs en classe et en dehors!

En plus d’échanger des chips contre des carottes, on te suggère, par exemple, de remplacer ton café par du thé ou des tisanes. Bonne nouvelle! La FAÉCUM, pendant la Semaine de la relaxation, en offre gratuitement! Pour ce qui est du déjeuner, on sait que des fois (ou la plupart des jours), tu n’es pas assez motivé le matin pour te lever un peu plus tôt et te faire un vrai petit-déjeuner. Alors, étant donné que ça ne sert à rien qu’on te dise de te lever un peu plus tôt, on te suggère plutôt d’amener des fruits puis un yogourt, que tu pourras manger en classe. Ceci nous mène à nous poser la question suivante: « On mange-tu ou pas en salle de classe? ». Honnêtement, on trouve que ça peut aider avec la concentration. Pendant que tu manges placidement avec ta main gauche chaque quartier de clémentine, tu peux écouter attentivement ton prof, puis prendre des notes avec l’autre main. En plus, ça sent bon, les clémentines!

Aussi, si tu penses que c’est difficile de bien manger, tu peux prendre un rendez-vous avec une nutritionniste, ici-même à l’UdeM! Puis, si tu penses que c’est vraiment compliqué faire l’épicerie, notre collègue Marc-Antoine te montrera comment la faire sur le campus. Oui, sur le campus! Enfin, doit-on avouer que Local Local offre de très bonnes options, telles qu’un bar à jus. T’imagines? Un jus kale + pomme verte + concombre pendant ta pause… Yummy. Petit conseil: va suivre leur page Facebook, ils font souvent des dégustations et des concours.

EXCUSE 4 : Le manque de motivation

Ça, là, c’est vraiment la cause principale de ton incapacité à rester focus pendant un cours. Si t’aimes pas ton cours, guess what? Tu vas peut-être t’endormir. Donc, pour dire bye bye à ton possible manque de motivation, on t’offre trois sages conseils:

1- Fais tes lectures avant le cours. Ça te permet d’être à jour dans la matière, ce qui te permet d’être plus actif en classe, et donc de trouver le cours plus intéressant.

2- Parle avec ton prof. Dans un amphi de parfois 200 ou même 400 étudiants, le cours devient vite très impersonnel; et la relation prof-étudiant, quasi inexistante. Profite donc de la pause pour aller jaser un peu avec ton prof: créer un lien de personne à personne te permettra d’avoir plus d’intérêt pour ce qu’il raconte. 

3- Fais autre chose que de juste aller en cours. Le fait de faire du bénévolat, de participer aux activités culturelles, aux colloques ou aux évènements de ton asso pourrait te donner des raisons de plus de te présenter à l’université. Surtout quand tu n’aimes pas du tout un cours, mais qu’il est obligatoire. Bref, concentre-toi sur ce que tu aimes (aka manger le melon d’eau sans penser aux pépins!). 

The following two tabs change content below.
Nikolas

Nikolas

Baccalauréat par cumul en langues modernes

Je suis un Québécois d’origine colombienne qui adore les langues. Psst, j'en parle 6! Je fais un bac par cumul en langues modernes, un programme qui me passionne en raison de son choix de cours et de la disponibilité des profs. Aussi parce que les langues ouvrent des milliers de portes et plus il y en a d’ouvertes, plus on peut contribuer au changement. Instructeur de Zumba, passionné du bien-être et de l'alimentation saine, je saurai partager avec tous mes « good vibes ».

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *