Halloween: budget étudiant

Dans un peu moins de 2 semaines, c’est l’Halloween. Costume, bonbons, décorations… Ça n’a pas besoin de te coûter particulièrement cher pour t’y préparer!

Ah, l’Halloween. Je crois que c’est ma fête préférée (enfin, à égalité avec Noël). Non seulement c’est l’occasion parfaite pour (ré)écouter L’étrange Noël de Monsieur Jack et La mariée cadavérique, mais j’adore me déguiser (j’aime beaucoup le cosplay), décorer la maison pour lui donner un petit côté « spooky » et manger des bonbons et du chocolat. En tant qu’étudiants, le costume, la déco et les bonbons, ça peut peser lourd côté argent. Mais c’est pas parce qu’on est étudiant qu’on doit pour autant s’en priver! Que tu organises un party d’Halloween, que tu en aies un de prévu ou que tu restes chez toi tranquille pour profiter un peu de ta soirée, je te donne quelques trucs pour pouvoir fêter Halloween sans te ruiner!

Costume

J’aime beaucoup les costumes élaborés, c’est vrai. Mais élaboré ne veut pas nécessairement dire coûteux. Pour certains costumes, j’ai parfois ce qu’il faut dans mon garde-robe. Par exemple, une robe aux airs gothique-lolita, ou des shorts et une camisole qui pourraient convenir pour un costume de Lara Croft. Tu peux aller dans des friperies, c’est le meilleur endroit pour trouver du linge à prix raisonnable et en plus, il y a tellement de possibilités! Tu peux y aller pour te monter un ensemble steampunk. Tu peux aussi y aller pour trouver quoi porter pour une soirée à thématique « décennies ». Tu peux aussi y trouver du linge neutre à transformer par la suite, pour un costume de zombie par exemple.

Pour les accessoires, je te conseille (très) fortement les magasins à « une piasse ». Il y en a en friperies, mais le choix est parfois plus grand au Dollarama. J’ai déjà acheté un gros bocal en plastique et un faux cœur pour faire le bocal de poussière de Jack Sparrow. Une autre année, j’avais une sorte de robe noire à capuchon, et je me suis inventé un costume en allant chercher une chaîne en plastique et une sorte de gaze « taché » de faux-sang. Résultat : je faisais un peu peur aux gens dans les couloirs (et je voyais pas grand-chose, parce que pour passer le bandage sur un œil, je devais enlever mes lunettes…) mais j’aimais beaucoup mon costume. Ce qui me mène à mon dernier conseil : le maquillage! Sans être un(e) pro du maquillage, il y a beaucoup de tutos qui sont disponibles, autant pour du « FX » que pour des maquillages moins techniques. Un ensemble de tous les jours avec un maquillage d’Halloween, ça peut aussi faire un costume vraiment cool!

Décorations

Il y a beaucoup d’éléments de décoration déjà faits dans les magasins, que ce soit des grandes surfaces ou des magasins « 1$ ». Personnellement, j’aime beaucoup l’artisanat, donc j’aime encore plus créer mes propres décorations que de les acheter déjà prêtes. Quelques fioles ou verres en plastique (ou en vitre), de la peinture (qui peut aussi être achetée pour quelques dollars) et le tour est joué! J’ai vu passé, il y a un moment, un petit tutoriel pour faire des livres de potions ou des grimoires. Un vieux bouquin, de la colle chaude, des insectes ou des crânes en plastique et de la peinture, ça peut vraiment donner quelque chose de surprenant.

Bonbons 😀

On peut se mettre à plusieurs pour acheter bonbons et chocolats, ou aller passer l’Halloween (on sait jamais). Mais mon meilleur truc pour les bonbons (en-dehors du magasin « une piasse »), c’est d’attendre après l’Halloween! Pourquoi ne pas organiser le « party » un peu après? Ou attendre jusqu’au lendemain avant de se « bourrer la face » dans les friandises? Attendre jusqu’au 1er novembre, ça veut dire profiter des rabais sur les boîtes de bonbons ou de chocolats!

The following two tabs change content below.
Jasmine

Jasmine

Baccalauréat en travail social – Campus de Laval

J’ai une âme d’artiste et de rêveuse; la musique, la lecture, l’écriture et le dessin sont vitaux pour moi. En classe, je suis souvent perdue dans mes pensées, des mondes extraordinaires issus de mon imagination. J’apprends peu à peu à aimer Montréal lorsque je me risque à l’extérieur de ma belle ville de Laval et de son campus, surtout pour les festivals et les conventions geek qui s’y tiennent l’été! En hiver, je reste plutôt cloîtrée chez moi à pester contre le froid, tasse de thé à la main.

T’en penses quoi?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *