How to : Préparer son départ pour l’UdeM

3 minutes de lecture

Je m’adresse à toi, étudiant étranger impatient d’attaquer ton année universitaire. Tes billets d’avion sont bookés, ton planning estival est au point, reste plus qu’à assurer les détails avant le grand départ. Selon mon expérience et ce que j’ai constaté, voici les clés pour une arrivée quasi sereine !

The place to be

Montréal ayant été officiellement élue la plus cool des villes étudiantes, de nombreux journaux publient des Hors-Séries dédiés à sa présentation. Prépare donc ton aventure en te renseignant sur la culture de ta destination, ton université… Tu peux aussi utiliser des guides touristiques pour dresser une liste de choses à faire et commencer un processus de découverte de la ville à distance. Puis si tu es vraiment quelqu’un d’organisé, tu pourras déjà te faire une ébauche de budget pour ton semestre. (Avec une marge d’erreur pour pouvoir t’accorder des craquages à base de produits dérivés dotés d’une feuille d’érable…)

 

Valise

Certaines conditions techniques t’imposeront de voyager « léger ». Comme Camille le relevait avant de partir en échange, ta destination est dotée de boutiques, donc un oubli peut être compensé par une session de magasinage dans ta ville d’accueil ! Ok pour faire des listes d’indispensables mais non, inutile d’en faire une source de prise de tête. Mise à part tes papiers, le Québec te fera trouver tout ce que tu as pu négliger. Concernant les listes, je me souviens qu’il y a pile un an j’avais déjà conçu plusieurs trop to do list. Il s’avère que je les ai retrouvées en rentrant et j’ai déjà complété plein d’activités qui m’attiraient avant même de connaître la ville. *ptit pincement au cœur de joie* Bref, ne te mets pas la pression avec ça et vis ton immersion ben relax.

Par contre, souviens-toi que les prises ne sont pas les mêmes à Montréal, arme-toi donc d’une panoplie d’adaptateurs (pour pouvoir continuer la lecture des articles Roger.)

 

Papiers

Avant de mettre les pieds à l’aéroport, jette un œil à la date d’expiration de ton passeport (notamment car ton permis d’études en dépend 😉). Réfléchis également à l’utilité d’emporter toutes tes pièces d’identité. Même si ce n’est pas quotidien, il y a des pertes de permis / vols occasionnels de cartes. Ensuite, le processus d’immigration étant relativement long, j’espère que tu as déjà bien entamé cette étape essentielle pour ton départ. Si tu viens d’obtenir un diplôme de fin de cycle, n’oublie pas de le faire parvenir à l’uni pour pouvoir enfin choisir tes cours !

Sans rentrer dans les détails (parce que c’est plate et que je suis la pire conseillère dans le domaine), tu devras aviser ta banque de ton départ pour trouver une alternative, mais également envisager de couper ta ligne de téléphone. Adieu petit forfait à moins de 10€, bienvenue au Québec !

Pour faciliter ton passage à la douane et obtenir en mains propres ton permis d’études, je te conseille de t’inscrire à Accueil Plus.

 

Cours

Diplôme en poche ? Justement, le cheminement type de ton programme t’indiquera les cours obligatoires qu’il est recommandé (x100 ☝) de suivre dès ta première année. Devant mon panier de cours vide, j’avais  vraiment le vertige tant tout ça me semblait insolvable. Finalement, avec un peu d’aide, « c’est pas si pire ». Alors pour les étudiants totalement en immersion dans ce monde universitaire, ne pas hésiter à contacter le TGDE responsable de ton programme afin d’être guidé.

 

Logement

Heureusement, Montréal n’est pas une ville compliquée pour ce qui est de trouver un toit. L’UdeM propose des résidences et d’autres maisons étudiantes sont accessibles dans la ville. Ce peut être un moyen pour pratiquer une autre langue ou élargir ton cercle de connaissances en dehors de l’uni. Pas de panique si ton logement n’est pas trouvé avant de partir, lors de la semaine d’accueil, tu pourras assister à un speed-dating des colocs. C’est quand même plus appréciable de pouvoir découvrir en chair et en os (et non via Skype) les individus avec qui tu partageras ton quotidien.

Puis si tu es vraiment perdu au milieu de toutes les activités de rentrée, Jasmine t’a concocté un article pour recoller les morceaux.

 

Enfin, petite note perso : télécharge une appli pour pouvoir t’orienter dans la ville. Et si tu te retrouves à Laval plutôt que dans le centre ville, change-la. 😉

The following two tabs change content below.
Éloïse

Éloïse

Malgré un sens de l’orientation déplorable, me voici jeune Française en immersion à Montréal. Mon entrée à l’université est rythmée depuis par des joies (et catastrophes) de l’autonomie, réflexions sur le monde qui nous entoure, mokaccino, procrastination, rencontres marquantes, expériences culinaires, goût pour l’ironie ou encore tendance à rire trop facilement… Bref, je m’implique dans cette expérience québécoise avec intérêt, alimentant (mon cell en photographies) un perpétuel débat interne pour concilier sérieux scolaire et party étudiant.
Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire