Un esprit sain (dans un corps sain)! | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Un esprit sain (dans un corps sain)!

4 minutes de lecture

Du 1er au 7 mai, c’est *roulement de tambour*… la semaine canadienne de la santé mentale! J’me suis dit : « Voici l’occasion parfait de parler de ce sujet-là! » Tu peux donc te douter qu’aujourd’hui, j’ose parler de l’université et de la santé mentale.

Pourquoi, te demandes-tu, dubitatif, devant ton écran (outre le fait que nous sommes justement la première semaine de mai)? Parce que la santé mentale -ou, plus précisément les troubles de santé mentale-, c’est encore un sujet assez tabou. Ben oui!

Le comment du pourquoi du « kessé »

Un trouble de santé mentale, c’est quelque chose qui ne se voit pas toujours. En plus, assez souvent, quand tu as un trouble de santé mentale, la peur d’être « étiqueté » puis jugé si tu en parles est présente. Bon, je suis pas là pour te parler de tous les préjugés entourant le sujet, je crois que tu as saisi le fait qu’il peut être difficile, quand ta santé mentale n’est pas « top shape », d’en discuter ouvertement. J’suis là pour te dire que, qui que tu sois, tu es un être humain, pas une « étiquette »… et aussi pour te rappeler qu’on doit dire non à la stigmatisation et à la discrimination.

Parlons prévention | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Parlons prévention (ben oui)

Là, ce sont les vacances qui commencent. C’est un bon moment, quand il n’y a ni travaux à remettre, ni examens à étudier, pour prendre du temps pour soi. Et c’est important! Oui oui, je te l’dis! Fais des choses pour toi, des choses que tu aimes, peu importe de quoi il s’agit (ça peut même être de l’acroyoga!) bref, retiens que les vacances, c’est un bon moment pour prendre soin de ta santé mentale! Déjà, les vacances ont lieu en été (non, pas pour vrai!) et on va se l’avouer, l’été est pas mal plus relaxant que l’hiver. La preuve : l’hiver, on est toujours tendu parce qu’il fait froid, on grelotte, on est crispé alors que l’été, il fait chaud, alors forcément les muscles se détendent, on sort plus dehors, on profite du vent et du soleil…. Bon après, j’aime pas l’hiver, alors l’été n’a pas grand-chose à me prouver pour gagner mon cœur!

Et à l’université?

Tu es comme moi et tu souffres d’un trouble ou d’un problème de santé mentale? Je t’annonce qu’il y a des ressources qui sont disponibles à l’université. Honnêtement, j’étais super contente d’apprendre ça et j’espère sincèrement que tu iras y jeter un coup d’œil! Tu peux consulter des intervenants à la clinique de Montréal (autant en neuropsychologie qu’en psychologie) et au campus de Laval. Le Centre de santé et de consultation psychologique offre même des activités de prévention et du contenu en ligne sur des thèmes plutôt intéressant, notamment sur l’anxiété. Tu peux également avoir droit à certaines mesures particulières si tu te présentes avec un diagnostic au bureau de soutien aux étudiants en situation de handicap, telles que des mesures durant les examens.

Tatouage point-virgule sur le poignet | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Ma p’tite tranche de vie

De mon côté, comme tu l’as peut-être remarqué sur certaines de mes photos, je me suis fait tatouer un point-virgule sur le poignet. Le but? Que les gens me demandent la signification du tatouage, ce qui me permet d’entamer une conversation à propos de la santé mentale. Je l’ai fait d’une part en soutien à toutes les personnes qui souffrent soit d’un problème de santé mentale, soit d’un trouble de santé mentale, et d’autre part parce que je fais partie de ces personnes. Ça vient du « Project Semicolon » (il faut être à l’aise en anglais). Si ça t’intéresse d’en savoir plus, je t’encourage à aller voir sur leur site, où les gens vont notamment partager leurs histoires. Psst! Si, comme moi, tu souffres d’un problème ou d’un trouble qui est en lien avec l’anxiété, je t’invite à aller jeter un coup d’œil aux trucs que j’ai développés avec les années pour m’aider à mieux vivre avec.

Mot de la fin (un peu) quétaine

Je tiens aussi à te dire que chaque personne est différente et que chaque personne vit les choses à sa manière. Il ne faut pas banaliser ce que vit une personne sous prétexte qu’on le vit différemment. Tu as droit à de l’aide et à du soutien et de savoir que, peu importe ce que tu vis, tu es toi aussi un être humain avec des qualités, des défauts, une personnalité et des valeurs. Je t’invite à chercher de l’aide si tu en as besoin, à encourager autour de toi la discussion sur la santé mentale et à partager, toi aussi, les trucs que tu as développés pour t’aider autant dans ton quotidien qu’à l’université!

The following two tabs change content below.
Jasmine

Jasmine

La musique, la lecture, l’écriture et le dessin sont vitaux pour moi ; j’ai une âme d’artiste et de rêveuse. En classe, je suis souvent perdue dans mes pensées, dans des mondes extraordinaires issus de mon imagination débordante. J’apprends peu à peu à aimer Montréal, lorsque je me risque à l’extérieur de ma belle ville de Laval… Enfin, surtout pour les festivals et les conventions geek qui s’y tiennent l’été. En hiver, je reste plutôt cloîtrée chez moi à pester contre le froid, une tasse de thé dans les mains.
Jasmine

Derniers articles par Jasmine (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire