Survivre à l’université malgré l’anxiété | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Survivre à l’université malgré l’anxiété

3 minutes de lecture

Avec les bons outils, il parait qu’on peut tout faire. Dans mon cas, je n’ai pas besoin de réparer grand-chose, mais j’ai besoin d’un coup de pouce. À première vue, l’université et l’anxiété ne font pas bon ménage (comme le lait et le jus d’orange, si tu vois ce que je veux dire 😉 ).

Mon premier outil indispensable : les mandalas

J’aime beaucoup dessiner et colorier et c’est connu, les mandalas ont des effets relaxant. J’ai donc, à la maison, un livre avec des mandalas à colorier et un paquet de crayons de bois (et même avec cinq teintes de bleu, j’ai pas assez de couleurs). J’aime en colorier de temps en temps le soir, avant de me coucher, ça me fait une genre de routine du sommeil… pis ben non, une routine du sommeil, c’est pas seulement bon pour les enfants! Ce que j’aime le plus des mandalas, c’est que je peux les utiliser en cours; plus que simplement les colorier, j’en crée. Quand je sens que mon anxiété est très élevée, ça me permet de me focuser sur autre chose, de me recentrer et donc de me calmer.

Mon premier outil indispensable : les mandalas | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

C’est important d’être bien organisée : les listes

Je. Fais. Toujours. Des. Listes. Tout le temps. Je suis ce qu’on appelle une « personne organisée ». J’organise mon agenda, je fais des listes de travaux à faire, des listes de choses à étudier pour mes examens, des listes de tâches à effectuer à la maison, je fais presque des listes de listes. Ça m’est même déjà arrivé de me réveiller la nuit et d’avoir tellement de choses qui me trottent dans la tête que j’ai pris une feuille et un crayon et j’en ai fait une liste (sans exagérer). C’est un outil qui me permet de me libérer. Ça diminue mon anxiété parce que ça me permet d’avoir une structure, d’être sûre de ne rien oublier et de vider ma tête de mes angoisses. Le petit plus? Je peux faire des listes tout le temps, pour absolument tout! Ça veut dire que même si je procrastine au maximum (on fait tous ça, on va se l’dire), je suis toujours à temps dans mes travaux, mes examens, bref dans mes cours en général!

C’est important d’être bien organisée : les listes | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Pour prendre un temps d’arrêt : la relaxation

« La méditation? Comment on fait ça, méditer? » Je me suis longtemps posé la question, pour finir par découvrir que dans le fond, il y a plein de façons de méditer : il y a la méditation transcendantale, la méditation pleine conscience, etc. J’ai appris il y a deux ou trois ans quelques techniques de méditation de pleine conscience, et ça me fait tellement de bien! Mais la relaxation ne se limite pas à ça : il y a aussi des techniques de respiration, de visualisation, de yoga… il y a plein de façons pour se calmer l’pompon en fin de session! En plus, SOI-le salon zen, un organisme étudiant de l’UdeM, offre des activités comme la méditation pleine conscience et le yoga du rire, si jamais ça t’intéresse de trouver ta propre réponse à la question « comment on médite? ». Il y a aussi la cohérence cardiaque (un exercice de respiration) dont je suis une adepte. Tu peux facilement trouver une appli à installer sur ton téléphone pour t’y mettre toi aussi!

Pour prendre un temps d’arrêt : la relaxation | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Ça relaxe, c’est bon et ça réchauffe : la tisane

Ben oui, c’est un outil, ça aussi! J’aime beaucoup boire du thé, mais ça contient de la caféine. Si c’est bon pour se tenir éveillé (à plus forte raison quand c’est un thé au café dans un cours le matin), c’est définitivement un ennemi de l’anxiété! Du coup, j’aime essayer plusieurs sortes de tisanes, surtout celles qui contiennent de la camomille, de la lavande ou de la valériane : ce sont des fleurs qui ont des propriétés relaxantes bien connues. Ma tisane du moment est justement une tisane camomille et lavande (quelle coïncidence!), très bonne, qui me détend dans les moments plus « rock and roll » (genre la fin de session). Mon seul problème, c’est que j’oublie la plupart du temps la poche de tisane dans ma tasse, ce qui fait qu’elle peut facilement infuser pendant une heure… oups!

Ça relaxe, c’est bon et ça réchauffe : la tisane | Les Roger - Le blogue des étudiants de l'UdeM

Et toi, quels sont tes outils favoris?

The following two tabs change content below.
Jasmine

Jasmine

La musique, la lecture, l’écriture et le dessin sont vitaux pour moi ; j’ai une âme d’artiste et de rêveuse. En classe, je suis souvent perdue dans mes pensées, dans des mondes extraordinaires issus de mon imagination débordante. J’apprends peu à peu à aimer Montréal, lorsque je me risque à l’extérieur de ma belle ville de Laval… Enfin, surtout pour les festivals et les conventions geek qui s’y tiennent l’été. En hiver, je reste plutôt cloîtrée chez moi à pester contre le froid, une tasse de thé dans les mains.
Jasmine

Derniers articles par Jasmine (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire