Mes premiers jours à l’UdeM

3 minutes de lecture

Fin août dans ma tête ça rime à deux choses : ma fête et le retour à l’école. Le premier événement est toujours agréable bien évidemment, mais jumelé avec l’autre, c’est toujours moins le fun. Sauf que cette année c’est le grand saut : l’université. Et à l’entrée à l’université, fin août rime avec semaine d’accueil et initiations (ça donne déjà plus envie, non ?).

Pour ce qui est de la semaine d’accueil, à l’UdeM il s’agit de la Semaine A.  Késséço? Si tu vis sous une roche tel Patrick l’étoile de mer (ça c’est une référence de Bob l’éponge) je t’explique. Cette fameuse semaine est la semaine d’accueil des nouveaux étudiants de l’Université de Montréal (en passant cherche pas la semaine B tu trouveras pas grand-chose). Pour l’occasion, une foule d’activités, plein de nouveau monde et une expérience universitaire qui commence en force. En gros, une semaine avant la rentrée, entre ta job et ton initiation, tu rencontres des personnes de tous les horizons et tu assistes à des conférences dans tes futures salles de classe et à toute autre activité pertinente en extérieure. Celles-ci te permettent de découvrir ton université à fond, de voir toutes les options s’offrant à toi, de t’amuser et de profiter des derniers rayons de soleil avant de te lancer dans cette nouvelle expérience.

Il y avait vraiment pour tous les goûts, impossible de ne pas trouver activité à son pied (ou chaussure même chose). Tout autant pour les étrangers nouvellement débarqués, les parents-étudiants, les cycles supérieurs, les arrivants du Cégep et même les gens déjà à l’université ! Sur la (petite) semaine, j’ai pu participer à environ une demi-douzaine d’activités, plutôt axées sur la vie universitaire, connaissant déjà la ville et le quartier.

À ma première activité, j’ai pu découvrir le pavillon Jean-Brillant, qui sera mon pavillon de prédilection cette session. À mon arrivée, j’ai rencontré des gentes dames qui m’ont indiqué le local, donner le fameux guide de survie (outil indispensable et adorable qui est en quelque sorte la bible de l’UdeM puisqu’il contient toutes les informations nécessaires à la vie étudiante) et j’ai pu récupérer un agenda flambant neuf (j’ai même pu choisir la couleur c’est pas génial ça ?) au comptoir de la FAÉCUM (Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal).

Cette fameuse première activité fut un tour d’horizon de la vie culturelle dans notre belle université. J’ai été largement surprise par la multitude d’activités qui s’offrent au sein de l’école. De la comédie musicale, en passant par l’impro (impro collégiale, toujours dans mon cœur), jusqu’au tricot (écoute il fait froid au Québec mon ami il faut bien se réchauffer), tous seront comblés.

Lors de ma deuxième journée, j’ai pu assister à mon activité préférée (et oui il fallait bien une chouchoute) : UdeM mode d’emploi. Une heure d’information super intéressante sur le fonctionnement de toutes ces choses dont on avait entendu parler, mais sans plus : Studium, DGTIC, les assurances, la carte étudiante, etc., etc. Si vous avez malheureusement manqué cette rencontre, assurez-vous de tout bien comprendre (préférablement avant la rentrée bande de coquins).

Une autre activité-conférence intéressante a été celle sur la sécurité. Elle se résumera à : si tu vois un problème, si tu te blesses contacte la sûreté (514-343-7771). Ceci dit, c’était plus élaboré et les conférencières ont mis le doigt sur beaucoup d’aspects de la sécurité auxquels on ne pense pas directement.

Finalement, la dernière activité à laquelle j’ai pu participer fut le 5 à 7 « info greek ». Quand j’ai constaté qu’il y avait des sororités/fraternités à l’UdeM, j’ai eu quelques doutes (leur image dans ma tête étant ternie par les films américains, mea culpa). Elles sont donc quatre sur le campus et ont d’autres objectifs que de faire le party H/24 et de traumatiser ses « pledges ». Ces associations étudiantes sont plus concentrées sur le partage, la rencontre et la philanthropie, mais leurs valeurs/projets sont propres à chacune d’entre elle.  Elles ont tout de même des noms grecs tout comme dans les films (trippant !) ou comme dans tes cours de maths au secondaire (moins trippant).

Et voilà, ma semaine d’accueil fut courte, mais intense comme on dit. Un gros merci à toute l’équipe qui s’est occupée de l’organisation (dont mes collègues Roger qui étaient OMNIPRÉSENTS) et bonne rentrée à tous !

Mathilde Jean-Dumazet – Roger collaborateur –
Nouvelle étudiante à l’Université de Montréal en septembre 2016

The following two tabs change content below.
Roger collaborateur

Roger collaborateur

Les Roger, c’est la vie étudiante telle qu’on la vit. Quoi de mieux qu’un petit nouveau avec un regard neuf pour vous la faire découvrir. Le temps d’un moment, je suis Roger.
Roger collaborateur

Derniers articles par Roger collaborateur (voir tous)

1Commentaire

Écrire un commentaire