Papier vs électronique

5 minutes de lecture

J’écrivais la semaine dernière un billet sur quoi choisir entre une tablette et un ordinateur. Dans ce billet, on va se concentrer sur les différents outils que l’on utilise traditionnellement en papier pour évaluer les avantages et les inconvénients de passer à l’électronique. On va donc regarder quoi faire avec son agenda, ses notes de cours, ses livres et ses listes de tâches.

C’est un outil que j’ai moi-même longuement hésité à utiliser en version électronique. J’aimais bien conserver mon agenda papier. C’est un peu comme ces vieilles chaussures que l’on continue de porter malgré qu’elles ne font plus le travail. Une habitude. C’est vrai que c’est agréable aussi d’avoir un point de vue d’ensemble sur sa semaine. Il ne faut pas oublier non plus que prendre le temps d’inscrire ses rendez-vous dans son agenda papier est une procédure quelque peu solennelle qui te fait prendre une action directe pour se souvenir du rendez-vous. Le seul problème avec tout ça, c’est que je n’ai pas continuellement mon agenda papier dans mes poches, mais mon cellulaire lui y est constamment. Sauf quand je l’ai dans la main. Ou quand il est sur ma table de nuit pour charger. C’est pour ça qu’il est plus efficace pour noter mes rencontres. L’autre avantage majeur que j’y vois c’est que l’agenda électronique te donne une alerte pour chaque événement. Ce qui veut dire que je ne suis même pas obligé de penser à regarder mon agenda pour qu’il me dise ce que je ne dois pas oublier. C’est féérique. Même Harry Potter doit penser regarder son agenda.

Depuis que je suis arrivé à l’université, j’ai au moins un professeur par session qui me dit de prendre mes notes à la main. Tsé, avec un crayon et du papier!

Quand on est étudiant, la prise de note fait partie de notre vie quotidienne. Ça change pas vraiment rendu sur le marché du travail. C’est pourquoi la question de la prise de note électronique est importante. Depuis que je suis arrivé à l’université, j’ai au moins un professeur par session qui me dit de prendre mes notes à la main. Tsé, avec un crayon et du papier! Le 20e siècle est derrière nous voyons! Sans blague, certaines études nous montrent qu’il existe une corrélation entre la prise de note papier et la réussite scolaire. Selon moi, il faut pousser l’analyse plus loin. Lorsqu’on prend des notes sur du papier, on a tendance à résumer notre penser ou ce que notre professeur nous dit pour aller plus rapidement. Ce travail de synthèse aide à la bonne compréhension de la matière, parce qu’on est alors obligé de se concentrer. Je pense que c’est ça la clef de la prise de note. Et ça, ça se fait tant à l’ordinateur que sur du papier. C’est pour ça que je préfère les notes électroniques. Si vous êtes comme moi, ça vous arrive de perdre votre concentration dans un cours. Parfois, on se demande si l’on n’a rien oublié. Quand on prend des notes en version électronique, on a la possibilité de partager notre contenu avec quelqu’un d’autre. C’est bien pratique en fin de session.

Peu importe votre clan, sachez qu’il existe aussi des ateliers sur la prise de notes efficace donnés par les SAÉ pendant la session d’automne.

Les livres électroniques sont vraiment attirants, mais je n’ai pas encore fait le saut complètement. Le bon côté, c’est que si vous possédez une tablette, c’est super facile à lire et vous êtes capable de le faire partout. C’est moins lourd qu’un livre et vous êtes capables de les avoir tous en même temps dans votre sac. L’autre bon avantage que j’y vois, c’est que c’est souvent moins cher qu’un livre papier. Là où j’hésite, c’est qu’il n’est pas possible de le revendre à la fin de la session et qu’il n’est souvent pas possible de les prêter/emprunter. Donc ça coûte moins cher qu’un livre papier neuf, mais ils sont difficiles à revendre. C’est pour ça que j’hésite à faire le saut pour mes manuels scolaires. Par contre, c’est comme ça que j’achète mes autres livres. C’est super pratique. Soit dit en passant, il est possible de surligner des passages et d’annoter ses livres avec certaines versions électroniques.

Là où j’hésite, c’est qu’il n’est pas possible de le revendre à la fin de la session et qu’il n’est souvent pas possible de les prêter/emprunter.

Les listes de tâches sont très répandues. Je ne pense pas que je vous apprends quelque chose en disant ça. En fait, je ne pense pas connaître beaucoup de gens qui utilisent encore des listes de tâches papier. Personnellement, je ne vois pas à quoi ça peut servir. Un peu comme l’agenda papier, je ne pense pas que ce soit utile. Au sens où pour que ce soit efficace, il faut penser à avoir avec soi un calepin pour prendre en note tout ce qu’on doit faire et penser regarder son calepin pour se souvenir de ce qu’on a fait. Je vous suggère définitivement d’utiliser une application qui vous permet d’avoir tout ça à porter de main. L’application que j’utilise s’appelle Trello. Elle est disponible sur Android et sur IOS. Elle est aussi compatible avec les tablettes, les cellulaires et les ordinateurs. De plus, elle vous permet de partager avec d’autres les tâches à faire. Vous pouvez, par exemple, partager un tableau de tâche avec les autres membres de votre équipe de travail pour pouvoir suivre en temps réel ce que chacun a sur sa liste de tâches. J’aime aussi pouvoir créer des listes à cocher sur une tâche qui comportent plusieurs étapes.

Je vous conseille définitivement de faire le saut vers l’électronique. Au 21e siècle, on est rendu là. D’autant plus que c’est le temps de se familiariser avec ce type d’outils de travail. Lorsqu’on les maîtrise, on parvient à augmenter notre productivité et ce sera bénéfique pour votre arrivée sur le marché du travail. Au final, c’est un peu l’objectif de l’université de nous y préparer en développant le maximum d’habiletés possible.

The following two tabs change content below.
Anthony

Anthony

Jeune, impliqué, fêtard, occupé, désorganisé, actualité, déficit d'attention, sommeil (NOT), café, politique, barbe, sortie, Montréal, politique, actualité, nœud papillon, procrastination, Netflix N' Chill, geek, caféine, party, scotch, tartare, communication, lunettes, débat, séries télé, popcorn, chips, chocolat, vino, sushis, steak, association étudiante... Tant de chose qui me représente, mais qui indépendamment, on s'en fout un peu.
Anthony

Derniers articles par Anthony (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire