Dépression post-rockfest

4 minutes de lecture

Y’a une semaine, j’ai mis le pied pour la première fois dans ce festival de rock qui se passe à Montebello tous les ans. Et on va s’le dire, c’était malade.

J’pourrais pas vraiment décrire le festival au complet et raconter mes journées, parce que ce blog est tout même relié à l’université, et que j’étudie en criminologie. Ce festival, c’est une expérience à part entière. 3 jours de folie, de show, de rire, de feu, de poussière noire et d’amour. D’ailleurs, après le Rockfest, j’ai souffert d’un mal dont souffre beaucoup de rockfestois : La dépression post-Rockfest. L’envie de rien faire, à part retourner dans cet endroit magique. J’vais quand même te faire un petit top 5 des choses qu’il faut savoir à propos du Rockfest pour que tu saches dans quoi tu t’embarques si tu as la merveilleuse idée de vouloir y aller l’an prochain :

Tout ce qui se passe au Rockfest reste au Rockfest, je pense que c’est la première règle du festival. J’te ferai pas un dessin, il se passe des trucs là-bas, le genre de choses ni légales, ni éthiques, mais qui sont quand même pas mal le fun. Disons que si t’es bien à cheval sur les lois et que tu détestes les personnes un peu déviantes… Vas y pas. Cela dit, ça reste vraiment génial parce que tout le monde est respectueux de chacun. Oui ça dérape, mais jamais sans consentement! #sansouicestnon

Rappelle-toi de l’emplacement de ton camping, c’est quand même utile. Quand tu seras légèrement alcoolisée et un peu fatiguée (ah, la fatigue…), tu ne seras peut-être plus trop sûr de ton chemin! Le mieux est que tu prennes des points de repères fixes avant que tu ne commences toute consommation et lorsque ton niveau d’énergie est maximal. Je précise, fixes, parce qu’une roulotte de nourriture, des fois, ça bouge et ça peut clairement chambouler toutes tes habitudes. Le mieux, c’est une maison, ou un panneau. Quoique le panneau…

Abandonne tes chaussures. Le Rockfest, c’est aussi de la poussière. BEAUCOUP de poussière. Autrement dit, ne prend pas tes nouvelles chaussures pour y aller, prend tes vieilles petites baskets qui t’ont coûté 5$. Y’a de grandes chances que tu les laisses là-bas à la fin du Rockfest, tellement elles vont être maganées. Oh et puis, oublie tes habits de princesse à la maison, le Rockfest c’est pas propre. Trois jours de camping sans douche, sans réellement se changer… Mais c’est aussi ça la magie du Rockfest! C’est rentrer chez soi après 3 jours et prendre 5 douches parce que la poussière noire ne veut pas partir de toi.

La foule pendant le show de Ice Cube! #rockfest2016 Les crédits vont à la page Facebook Spotted Amnesia Rockfest, que je vous conseille vivement de visiter, les anecdotes sont pas mal! https://www.facebook.com/spottedamnesiarockfest/?fref=ts

Sans ton téléphone, c’est mieux. En effet, beaucoup de personnes perdent chaque année leur téléphone au Rockfest, que ce soit dans les toilettes chimiques (Allo Raf!), dans un moshpit ou juste parce qu’ils sont trop saouls. Si tu veux VRAIMENT garder ton cell sur toi pour pouvoir appeler tes amis au cas où tu te perds, rappelle-toi de deux choses : Premièrement, ton portable n’a pas une batterie infinie : si tu peux, recharge le avant d’aller au show. Deuxièmement, tes amis n’ont pas une batterie infinie. C’est cute d’avoir son cell avec de la batterie pour appeler tes amis quand t’es perdu, mais quand tu tombes sur un répondeur, t’es pas plus avancé (#expériencequiparle).

Habitue-toi dès maintenant à ne pas dormir. Entraine-toi, pour vrai. Le sommeil, il est pas franchement réparateur là-bas pis anyway, c’est pas la place pour ça. Cette année, j’ai comptabilisé un beau 10h de sommeil du jeudi au dimanche, pis j’trouve que c’est vraiment beaucoup. Les shows finissent tard, le monde veille jusqu’à l’aube pis toi, t’es embarqué dans tout ça et quand tu reprends conscience, il fait jour, et ça repart. Pas le temps de niaiser.

Une chose est sûre, j’y serai l’an prochain. Même spot de camping, même gang de malade, j’veux que ça soit tout pareil… J’ai eu ben trop de fun. Le Rockfest, c’est quand même cher, mais si tu as la chance de pouvoir t’acheter un billet, ACHÈTE-LE. Ça sera MON conseil de 2016, thats it. C’est aussi ça la vie étudiante à Montréal, pouvoir profiter d’une tonne de festivals pendant l’été!

Les crédits vont à la page Facebook Spotted Amnesia Rockfest. https://www.facebook.com/spottedamnesiarockfest/?fref=ts
The following two tabs change content below.
Kim

Kim

Perdue sur une île dans le Pacifique, je me suis soudainement retrouvée calédonienne à Montréal. J'ai déballé toute mon énergie à comprendre tout ce qui m’entourait et repérer les meilleures places à sushi. J'ai appris à faire ma lessive, payer mes factures et faire un budget pour les repas sushis. Accro aux sushis et allergique à l’inaction, j’essaye d’équilibrer ma vie entre études, relations sociales à la maisonnée, association étudiante et mon chum (et les sushis, mais je crois que je me répète).
Kim

Derniers articles par Kim (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire