Retrouvailles à Paris

3 minutes de lecture

Vous arrivez cet automne à l’UdeM, puis vous venez de l’autre bout du monde? C’est pas facile à tous les jours… ça a ses bons et mauvais côtés. Par chance, j’ai une maman extra-or-dinaire qui à tous les jours me rapproche d’elle en me poussant à aller plus loin.

Être étudiant international, c’est être loin de son pays, sa famille, ses amis… Étant donné que je viens de loin, le billet d’avion coûte vraiment cher. Je ne rentre pas très souvent… D’ailleurs, je ne rentre pas cette année, contrairement à l’été dernier. Cette année, je veux profiter de Montréal, je veux avoir la preuve qu’il peut faire chaud à Montréal, que ce n’est pas qu’une légende urbaine. Je n’étais donc pas censée revoir ma famille pendant deux ans. Mais ça… C’était sans compter ma maman, qui a décidé de me faire la surprise de m’offrir 4 jours à Paris puisqu’elle était de passage en France pour un voyage d’affaires (woot, woot!). Le billet pour un vol de Montréal à Paris est nettement moins cher que le billet pour rentrer chez moi… En plus, les dates tombaient exactement sur la fin de semaine de la fête des mères française, quoi de mieux? Elle a décidé que je serais son cadeau.

Les retrouvailles, c’est toujours mignon! Mais habiter avec ses parents, on va pas se le cacher, c’est parfois chiant. On a souvent hâte de partir, avoir son appart, pouvoir rentrer n’importe quand sans éveiller des soupçons sur notre état d’alcoolémie. Lorsqu’on quitte enfin le nid familial, la relation qu’on a avec nos parents change, car plus besoin de s’engueuler sur des détails de la vie courante! Dans le cas des étudiants internationaux comme moi, on quitte notre famille pour changer de pays, autrement dit, rare sont ceux qui peuvent aller voir leurs parents la fin de semaine pour faire du lavage. On apprécie beaucoup plus les moments passés en famille, puisqu’ils sont beaucoup plus rares.

Cela me ramène au sujet principal de mon article : mon voyage à Paris. J’vais pas vous mentir, c’était top! J’ai la chance d’avoir une maman qui économise beaucoup pour qu’on puisse en profiter un maximum lorsqu’on est en voyage… On a multiplié le magasinage et les restaurants, pour mon plus grand bonheur!

Retrouver sa maman, ça fait toujours plaisir. J’vais vous raconter ma vie un peu, mais en gros, j’ai été élevé juste par ma maman. Ce qui la rend encore plus importante dans ma vie. On a une bonne complicité et elle m’encourage toujours dans tout ce que je fait. Pour tout vous dire, c’est elle qui paye intégralement (et seule) mes études, des frais de scolarité au loyer en passant par mon « argent de poche ». J’ai énormément de chance, je sais. Rares sont ceux dont les parents peuvent et veulent payer autant. La seule condition est que je réussisse mon année et que j’avance dans mes études. Elle ne demande pas que j’ai des A+ (et heureusement, parce que bon…), elle demande simplement que j’avance, un point c’est tout.

Oui, encore une fois, je sais que j’ai beaucoup de chance… Et retrouver cette personne qui m’aide dans la vie, cette personne qui s’est occupée de moi en tant que mère monoparentale sans que je ne manque de rien, qui m’a toujours dit qu’elle était fière de moi, qui a toujours appuyé mes qualités au lieu de faire ressortir mes défauts; retrouver cette personne-là, ça fait du bien.

Si vous êtes étudiant international et que vous avez des questions concernant les budgets une fois sur le territoire québécois, hésitez pas à consulter le BEI. Sinon, posez-nous vos questions en commentaire!

The following two tabs change content below.
Kim

Kim

Perdue sur une île dans le Pacifique, je me suis soudainement retrouvée calédonienne à Montréal. J'ai déballé toute mon énergie à comprendre tout ce qui m’entourait et repérer les meilleures places à sushi. J'ai appris à faire ma lessive, payer mes factures et faire un budget pour les repas sushis. Accro aux sushis et allergique à l’inaction, j’essaye d’équilibrer ma vie entre études, relations sociales à la maisonnée, association étudiante et mon chum (et les sushis, mais je crois que je me répète).
Kim

Derniers articles par Kim (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire