Deux poules et une chambre en résidence

5 minutes de lecture

Une fille qui… est depuis 7 ans avec son chum, nous donne envie de vivre en résidences avec les photos de sa chambre qui ont l’air sorties d’une revue de déco scandinave, a deux poules pondeuses (Bottine et Croquette), on n’en rencontre pas à tous les coins de rue. Voici Audrey. 

Les Roger: Ton nom sur les réseaux sociaux, ce n’est pas ton véritable nom, n’est-ce pas?…

Audd Sam: En effet! J’ai changé mon nom car je serai bientôt en stage. J’étudie en éducation et je ne voulais pas que les jeunes me trouvent! Mon « vrai » nom est Audrey Samuel.

LR: Quel est ton programme d’étude exactement? As-tu toujours voulu étudier là-dedans?

AS: J’étudie en enseignement secondaire des sciences et technologies. Quand je suis rentrée à l’université, je voulais étudier en enseignement du français mais je me suis vite aperçue que ça ne me plaisait pas du tout! J’ai juste fait une session de quatre cours, puis j’ai changé pour aller en psychologie. J’ai fait une majeure, car je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup de compétition et que le doctorat, qui est maintenant nécessaire pour exercer, n’est vraiment pas accessible! Après cette majeure, je suis retournée vers mon premier amour, l’enseignement, mais cette fois en sciences. J’hésitais entre ces trois programmes avant d’entrer à l’université et finalement, je les ai tous faits!

LR: Wow, beaucoup de changements! T’es pas la seule à avoir hésité avec ton programme. Marie-No aussi! Mais maintenant, aimes-tu ton programme? Parle-nous-en, on veut tout savoir!

AS: Oui, j’adore l’enseignement et pense travailler auprès des adolescents. J’aime les enfants, mais je ne veux pas être une maman à temps plein! Plus, j’ai déjà mon TECFÉE (test de certification en français écrit pour l’enseignement), un stress de moins!

LR: On a pu découvrir en te stalkant sur Instagram que tu vis aux résidences sur le campus et tu sembles vraiment aimer ça!

AS: J’habite aux résidences depuis novembre et j’adore l’endroit! Je pense que je suis tombée sur un bon étage, l’ambiance est super! On se connait presque tous, on mange ensemble, on se voit souvent… Il y a un salon commun, généralement le mercredi soir c’est une soirée jeux de société. À 22h, on doit commencer à baisser le son et à 23h, on doit arrêter tout bruit. Il y a rarement des partys, mais ceux qui veulent en organiser le peuvent, il y a une salle louable gratuitement faite pour ça dans la résidence! Et puis, le type de chambre que j’ai ne coûte que 385$/mois et c’est directement sur le campus! La session prochaine, j’ai un cours qui se termine à 22h. Dans ce cas, c’est vraiment pratique d’habiter proche.

LR: Comment t’es-tu accommodée des petits défauts de la vie en résidence? On pense notamment au fait qu’il n’y qu’une seule cuisine, que la chambre est petite et que la salle de bain est commune à l’étage…

AS: C’est vrai que devoir descendre à la cuisine à chaque fois qu’on veut se faire à manger, ça devient vite fatiguant. J’ai donc pris exemple sur les autres locataires et j’ai acheté une petite cuisinière électrique à deux ronds, c’est vraiment pratique! La chambre est petite, mais il y a de la place pour tout : lit, bureau, comptoir, frigo… Et pour ce qui est de la salle de bain commune, je vais vous avouer qu’en six mois de vie aux résidences, je n’ai jamais croisé personne! C’est étrange, car tous les cours se donnent à peu près aux mêmes heures…mais je ne vais pas m’en plaindre! Quant à mon lavage, je le fais chez mes parents la fin de semaine.

LR: Bon, et sinon, concernant ta vie hors campus? Un amoureux? On aime les secrets…

AS: Oui, ça fait 7 ans que je suis avec mon chum! Je n’habite pas avec lui car il habite chez ses parents, donc pour l’instant on économise. Étrangement, on se voit moins depuis que je suis en résidence, même s’il étudie à la Polytechnique, car avant on faisait le trajet de notre coin à l’école ensemble… Et puis, il est en troisième année, donc il est vraiment débordé! Quand ça le dépanne, il reste dormir aux résidences, mais c’est assez compliqué, car le lit simple est vraiment mi-nus-cule!

LR: D’où venez-vous, toi et ton chum? Avez-vous des projets?

AS: De la Rive-Sud! Je viens de Candiac et lui vient de St-Rémi. Plus tard, on aimerait vivre dans une maison à la campagne, proche de la nature. Je n’aime pas trop la ville. J’aimerais pouvoir faire pousser mes propres fruits et légumes, m’occuper d’animaux… D’ailleurs, on vient tout juste d’avoir deux poules pondeuses pour avoir des œufs frais le matin, elles sont chez mon chum!

LR: WOW! Des poules ! Et pour cet été?

AS: L’été, c’est les grillades chez mon chum! Sinon, je prévois d’aller faire du patin à roues alignées : on en fait au bord des champs, c’est vraiment beau. J’aime aller dans la ville de mon chum car c’est une petite ville, tout le monde se connait! Sinon cet été, je travaille dans un cinéma à temps partiel. Et surtout, je vais prendre du temps pour moi et manger tout plein de crème glacée!

LR: As-tu des hobbies? Des passions?

AS: Comme vous avez pu le voir sur mon Instagram, j’adore la photo! Je n’ai aucune base mais j’aime immortaliser des moments de mon quotidien. J’aime aussi le design intérieur, j’aurais aimé étudier dans ce domaine mais je considère davantage ça comme un hobbie, je ne me verrai pas en faire mon métier! De plus, j’adore cuisiner, surtout avec mon chum!

LR: D’ailleurs, comment as-tu commencé à prendre des photos de la vie en résidence #lavieenresidence ?

AS: Ma vue! J’ai une vue magnifique de ma chambre, ça m’a inspiré quelques clichés. En fait, mon Instagram c’est un peu comme mon album photo personnel. Il n’y a que moi qui utilise le hashtag que j’ajoute à mes photos de la vie en résidence! Donc je me crée mon propre album, directement sur Instagram!

LR: Ton plat préféré et ton café favori?

AS: Sans hésiter, la fondue chinoise! Quant au café, le moka du Méchant Café est délicieux! J’adore cet endroit, je viens souvent y étudier avec mes amis.

Vous commencez à le savoir, on adore les points communs. Comme ici et ici.

Son point commun avec Camille est qu’elles ont toutes deux connu l’horreur de la psycho alors que son point commun avec Kim est qu’elles ont toutes deux des chums qui cuisinent bien, les chanceuses! En fait Camille aussi, mais bon.

 

Entrevue réalisée par Camille et Kim

The following two tabs change content below.
Les Roger

Les Roger

Les Roger

Derniers articles par Les Roger (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire