Mes nouveaux amis: Les pois chiches

4 minutes de lecture

Personnellement, j’en suis pas vraiment revenue quand j’ai vu ça passer dans les médias, « l’Année internationale des légumineuses ». Depuis que je suis haute comme trois pommes, ma mère a toujours essayé d’en dissimuler dans ma bouffe pour m’en faire manger : dans le coucous, la soupe, la salade et dans le chili (je t’aime pareil maman). Mais pour être honnête avec vous, oui c’est bien bon l’amalgame de saveurs, mais dès que je les croque, mon expérience gastronomique passe de « wow! » à « c’est sec et fade ». Les deux pires arguments pour essayer de convaincre ma mère de ne plus m’en faire manger. Bref, j’ai fini par me convertir et je vais essayer de vous vendre les mérites de la charmante légumineuse.

D’OÙ ÇA VIENT ?

C’est super simple, c’est une semence comme les autres. On cueille les cosses qui contiennent les légumineuses et ces petits fruits sont donc bien résistants aux insectes et au pesticides grâce à leur enveloppe. Comme elles poussent en sols secs, les légumineuses ont la belle vie au Québec. Pour vous donner une idée, 6.2 millions de tonnes étaient exportées du Canada en 2015; ce qui faisait de nous le plus grand exportateur mondial. Côté production, le pays fournirait 40% de la production mondiale.

MAIS ÇA ME FAIT MAL AU VENTRE!

Cher toi qui a essayé de convaincre ta maman tout comme moi, j’ai le malheur de te dire que ça se règle. Ce qui te donne les gaz et les maux de ventre, c’est l’amidon qui se cache entre la légumineuse et la petite couche de peau. Le truc infaillible, c’est de les faire tremper au moins 8 heures (arme-toi de patience!) dans de l’eau (qu’elles soient achetées en conserve ou sèches), de jeter l’eau et recommencer. Pour les amateurs de protéines, ne vous inquiétez pas : celles qui se retrouvent dans l’eau que vous jetez est en fait une quantité minime. Vous perdez quelques prots pour vous sauver des maux de ventre.

ÇA GOÛTE RIEN !

Jusqu’à mon entrevue avec Mme. Chantal Riopel,  nutritionniste aux SAÉ à l’UdeM, rien ne battait cet argument dans ma tête. Mais c’est super simple. Ajoutez des feuilles de laurier, de la sarriette, du ketchup, du jambon, du sirop d’érable ou même du bacon (ça y est, je vous ai convaincu!) lorsque vous les faites bouillir et ça va donner un petit goût délicieux. Le temps de cuisson varie en fonction du trempage et du type de légumineuse, entre 20 minutes et 3 heures. Mais pas de panique, la cuisson c’est quasiment un mode-autonome. T’as rien à faire à moins que tu procrastines en les regardant danser dans le chaudron. #findesession

TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

C’est correct t’as le droit. Mais je te rappelle trois choses : pas cher, rapide et santé.

Littéralement, une conserve de fèves te coûtera moins de 2$. Si on compare à 75 grammes bœuf haché (non je ne convertirai pas au végétarisme j’aime trop la viande pour ça) à 0,60$, tu paierais environ la moitié moins cher pour 175 grammes de légumineuses. Et le meilleur deal c’est qu’il y a le même nombre de protéines. Ça se met dans les ragoûts, dans le pâté chinois, dans les boulettes suédoises, les falafels maisons. Osez être créatifs.

T’es fan de hoummous et tu penses que le faire toi-même chez long et ardu? FAUX. Mets tes pois chiches en purée dans ton mixeur, ajoute du citron, de l’eau, un peu d’huile. Assaisonnes avec ail, basilic, menthe ou encore cumin. Non seulement ça accompagne tes crudités préparés par maman, mais ça peut servir de remplaçant à la mayo dans ton sandwich, aussi préparé par maman, pour augmenter tes prots. Le hoummous commercial est beaucoup plus gras.

Les légumineuses regorgent d’avantages au niveau de la santé. Non seulement elles préviennent le cancer, le diabète et les maladies cardio-vasculaires, mais elles sont pleines de fibres, de protéines et de glucides. Le glucide te donne un premier jet d’énergie et t’offre un effet de satiété assez rapidement, la protéine te fournit l’énergie sur le long-terme et la fibre réduit tes lipides et c’est assez chouette pour ta régularité intestinale. Un petit conseil : combiner les légumineuses à des produits céréaliers ou à un aliment qui contient les acides aminés essentiels (comme les œufs ou le fromage) pour que ce soit encore plus complet.

EN CONSERVE VS EN SACS ?

C’est vraiment à toi de voir. Côté prix c’est comparable. En conserve il y a plus de sel. Si vous êtes vraiment pressés et que le trempage ne vous passe pas par l’esprit, achetez en conserve. Chacun a des avantages et des inconvénients. Elle est bien sympathique la Leguminosae, mais rien n’est parfait.

Les légumineuses grillées : à essayer!

J’AI TESTÉ POUR TOI

Déjà que je hais manger des noix parce que c’est sec et que ça coince dans les dents, j’étais un peu hésitante quand Mme. Riopel m’a proposé la variante de la légumineuse au four. Mais j’ai été agréablement surprise : on peut les assaisonner de toutes les façons (huile, tamari et épices). Moi j’ai opté pour de l’huile d’olive, du gingembre, du piri piri et du cari. Elle m’a dit d’étendre le tout sur une plaque, une fois trempés, égoutés et assaisonnés, puis de les envoyer 40 minutes au four à 450°F. Après avoir fait sonner au moins 10 fois l’alarme de feu de maison et après les avoir littéralement carbonisés, je me permets de te conseiller de ne pas te fier au temps. Mets ton four à 350°F, ne prends pas de chance et fais leur un petit un coucou aux 5 minutes. Ça va éviter de la perte de temps, des douleurs d’oreilles et le découragement de ta mère.

À 400 degrés Fahrenheit pendant 40 minutes...il fait un peu trop chaud.
The following two tabs change content below.
Camille

Camille

Fan finie de Pink Floyd depuis trop longtemps, je ne pourrai pas non plus vous cacher que j’ai un faible pour la caféine (chocolat inclus). Mon amour pour l’Italie en est partiellement responsable; pour le reste, je n’oserais jamais avouer que c’est pour me garder éveillée en cours à 8h30. Globe-trotteuse à temps partiel, je fais continuellement le plein d’énergie au travers de mes escapades et de mes rencontres, tant à l’étranger que dans mon cher Montréal.
Camille

Derniers articles par Camille (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire