Pâtes au beurre vs Sushis

3 minutes de lecture

Parlons peu, parlons bien, parlons argent. Je sais pas pour vous, mais je suis incapable de tenir un budget….

Malgré ça, entre Roger, on s’est dit que c’est moi qui écrirais un article sur la façon dont les étudiants devraient gérer leur budget. Le problème, c’est que j’en fais pas moi, de budget. Pis si j’en faisais un, il ressemblerait à ça:

Budget mensuel ou l'art de ne pas savoir faire son budget

En fait, je vis au jour le jour, en espérant survivre tout le mois. Généralement, vers la moitié du mois, j’ai plus grand-chose. Malgré ça, ma vie est vraiment cool! Mon article devrait donc plutôt s’appeler « Comment ne pas avoir de budget et survivre ».

Déjà, il faut que je vous parle de ma mère. Ma mère fait des budgets pour TOUT. Elle est ultra organisée et consciencieuse, et a toujours été impeccable dans ses finances, même quand elle était étudiante et pauvre. Puis… il y a moi. Allô ! Elle a essayé de m’expliquer comment faire un budget, et pourquoi c’est important. Elle a essayé de me convaincre de passer du côté de ceux qui sont responsables et organisés. «Sorry mom » .

Je-suis-pas-capable. C’est simple. Je peux essayer de faire un budget, l’écrire sur une feuille A4 et l’afficher sur mon frigo, mais je vais pas le respecter, parce que c’est pas une feuille en format légal qui va me dicter ma vie, OK ?! J’alterne donc entre mes débuts de mois, où je vis telle une riche étudiante capable de se payer des sushis chaque jour et des tournées de « shots » à la Maisonnée, et mes fins de mois, où je traîne mon corps qui manque de protéines parce que j’ai plus une « cenne » pour m’acheter autre chose que rien. Bon, c’est pas vrai là. Ceux qui me connaissent savent que la bouffe passe avant TOUT. Je mange bien en fin de mois, c’est juste que je peux plus m’acheter de sushis, ce qui agit directement sur mon moral. JE DÉ-PRI-ME. Par contre, j’ai effectivement plus de sous pour tout le reste, ce qui peut s’avérer très frustrant quand on a l’impression que tous les événements importants se déroulent en fin de mois.

Merci pinterest

Il est vrai qu’organiser mes dépenses, ça serait vraiment utile. Je pourrais économiser quelques mois et me faire de vrais beaux cadeaux. Mais, c’est tellement difficile… J’ai l’impression que je préfère mon confort immédiat à mon confort de dans 6 mois.

Je pense que je manque vraiment de volonté. Je pourrais économiser simplement en me faisant des lunchs pour le dîner, et en emmenant mon smoothie en cours le matin. J’éviterais de nombreux achats. Mais… c’est long de faire des lunchs. Et puis faut faire la vaisselle après. J’aime pas ça la vaisselle.  Du coup, je préfère acheter mon confort à prix onéreux et mettre une croix sur un équilibre budgétaire. « Not a good deal ».

De toute façon, c’est un truc d’adulte ça, le budget! Et j’pense pas être une adulte. J’ai le droit d’être un peu irresponsable, non?

Sinon, si vous avez besoin d’aide avec vos finances… On a de l’aide à l’UdeM pour ça… Puis si vous mangez des pâtes au beurre depuis trop longtemps, y’a aussi des gentils gens pour vous aider

The following two tabs change content below.
Kim

Kim

Perdue sur une île dans le Pacifique, je me suis soudainement retrouvée calédonienne à Montréal. J'ai déballé toute mon énergie à comprendre tout ce qui m’entourait et repérer les meilleures places à sushi. J'ai appris à faire ma lessive, payer mes factures et faire un budget pour les repas sushis. Accro aux sushis et allergique à l’inaction, j’essaye d’équilibrer ma vie entre études, relations sociales à la maisonnée, association étudiante et mon chum (et les sushis, mais je crois que je me répète).
Kim

Derniers articles par Kim (voir tous)

Mots-clés:
Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire