Avoir la classe de James Bond, c’est oui!

4 minutes de lecture

Le réseautage. Cette activité qui va faire la différence entre se trouver un emploi intéressant à la fin de ses études et en trouver un qui correspond moins bien à ses attentes.

Selon Wikipédia, le réseautage c’est un «ensemble d’activités ayant pour but de multiplier les contacts professionnels», mais par expérience ça prend surtout la forme de 5@7. C’est le fun parce qu’on peut jaser avec des gens qu’on ne connait pas, tout en buvant un bon p’tit verre.

Dans ce contexte on peut rapidement comprendre que c’est le temps d’enlever son coton ouaté taché de sauce à spaghetti (essayez pas, c’est celle de ma mère la meilleure), de s’habiller propre et par propre je ne veux pas dire de juste laver ton coton ouaté (même si ça pourrait être une bonne idée). À part les erreurs vestimentaires, il est possible d’en faire d’autres, comme commander un verre de vin rouge ou un Sex on the beach. Ne vous inquiétez plus, je suis là pour vous aider et éviter que vous ne tombiez dans le panneau.

Le vin rouge

C’est bon du vin rouge. J’adore le vin rouge. Par contre, dans un réseautage il va inévitablement arriver un de ces trois scénarios si tu en commandes un verre : tu vas t’en renverser dessus, tu vas en renverser sur les vêtements d’une autre personne ou tu vas te tacher les dents. Donc, à moins de vouloir absolument laver des vêtements à la salle de bain ou de te brosser les dents entre chaque gorgé, oublie le vin rouge.

Les drinks sucrés

Peut-être que tu trouves ça bien bon boire un Sex on the Beach quand tu sors avec tes ami-es le vendredi soir, mais dans une activité de réseautage ça casse le vibe. T’as juste l’air d’avoir 16 ans et de ne pas savoir ce que tu fais, parce qu’on le sait tous que viré une cuite sur des drinks sucrés assure beaucoup de regret le lendemain. C’est vrai qu’ils sont souvent très beaux ces verres avec toutes ces couleurs et tout, mais la réalité c’est que ça ne fait pas sérieux.

Les bières commerciales

Est-ce que j’ai vraiment besoin d’expliquer? La Budweiser, c’est réservé aux partys d’associations étudiantes. La Pabst? À un vendredi soir entre amis où tu es fauché! Ça vaut la peine d’investir un peu plus par verre que tu commandes, tu n’es pas là pour te saouler, mais pour jaser avec des gens! Reste sobre, tu vas me remercier plus tard.

On se comprend? On évite ces consommations-là. Je ne suis pas méchant, j’ai préparé une petite liste de drink qui va vous permettre d’avoir des idées de quoi commenter.

1 – Gin-tonic

Un classique indémodable. Si en plus tu peux choisir un bon gin local, ça te permet de jaser, mais surtout de montrer que tu connais autre chose. Je ne te dis pas d’apprendre toutes les sortes de gin, mais connaitre le Piger Henricus, l’Ungava et le St-Laurent ça te permet d’avoir l’air pas pire dans le vent.

2 – Le Old Fashioned

C’est ma consommation préférée. À base de whiskey ou de bourbon, ça te fait avoir l’air en plein contrôle de tes moyens en plus de te donner l’air de Don Drapper dans Mad Men. La recette est toute simple et elle se trouve ici.

3 – Le Negroni

Un autre cocktail tout simple, un peu amer, mais qui a beaucoup de charme. Encore une fois c’est servi sur glace et tout est beau. Le nom de la consommation vient du comte Camillio Negroni et a été inventé pour l’aristocratie italienne. As-tu vraiment besoin de plus pour l’adopter?

4 – Le Manhattan

Ça, c’est un drink qui est cool à tous les points de vue. De un, c’est dans un verre à Martini. De deux, c’est une consommation à base de whiskey. Ça a vu le jour à la fin du 19e siècle pour la haute société new-yorkaise et bostonienne. Quand un breuvage est inventé pour des gens qui s’habillent bien et qui sont éduqué, je me dis: pourquoi pas!

5 – Le Vesper

Le Vesper c’est une variante de Martini. Pourquoi le Vesper? Parce que c’est James Bond qui l’a inventé. Ça veut dire que quand tu bois ça, tu as autant de classe que lui. Un merveilleux mélange de Gin et de Vodka qui permet de personnifier la classe.

Voilà ce que je vous suggère, pour avoir l’air d’un adulte, un vrai, mais surtout pour ne pas vous nuire à vous-même. Bon, ça ne vous protège pas d’une blague déplacée, mais je fais ce que je peux!

The following two tabs change content below.
Anthony

Anthony

Jeune, impliqué, fêtard, occupé, désorganisé, actualité, déficit d'attention, sommeil (NOT), café, politique, barbe, sortie, Montréal, politique, actualité, nœud papillon, procrastination, Netflix N' Chill, geek, caféine, party, scotch, tartare, communication, lunettes, débat, séries télé, popcorn, chips, chocolat, vino, sushis, steak, association étudiante... Tant de chose qui me représente, mais qui indépendamment, on s'en fout un peu.
Anthony

Derniers articles par Anthony (voir tous)

Il n'y a pas de commentaire

Écrire un commentaire