« Ciaobye » Vanier, c’est le temps d’entrer à l’université!

5 minutes de lecture

Une gorgée de café en compagnie d’Ioana Bruj, nouvelle étudiante à l’automne 2016 en maths! Polyglotte, musicienne, écrivaine, mathématicienne, grande voyageuse, impliquée dans tout. Bref, vous voyez le portrait. Elle n’a pas hésité à nous ouvrir ses plus profonds secrets tirés de son enfance.

Les Roger: Pourquoi as-tu choisi l’UdeM?

Ioana: J’ai visité trois universités – l’UdeM, Concordia et McGill – et c’est le campus de Montréal que j’ai le plus apprécié. L’ambiance était meilleure, ça me semble un campus actif, avec plein d’organismes, d’associations… D’ailleurs, chaque programme à la sienne qui a l’air plutôt active! En plus, il n’y a pas beaucoup de marches à monter (NDLR: « Check » quand tu as cours à Roger Gaudry au 10e étage et que les ascenseurs ne fonctionnent plus). Je veux étudier en maths pour ensuite me spécialiser en actuariat. Je crois que l’UdeM est la seule université qui propose cette orientation dès le bacc.

LR: Tu dis venir d’un cégep anglophone, alors pourquoi avoir choisi d’étudier en français?

I: Je voulais quelque chose de différent, un peu comme un défi. J’ai déjà une bonne base en anglais mais je veux améliorer mon français.

LR: Mis à part le français et l’anglais, parles-tu d’autres langues?

I: Le roumain, car je suis née en Roumanie. Je suis arrivée au Québec quand j’avais 5 ans. Chez moi, on a toujours parlé roumain, anglais et français, car mes parents voulaient que j’apprenne les trois. Je parle également un petit peu l’allemand et l’espagnol; j’ai pris des cours  dans mes temps libres car j’adore apprendre de nouvelles langues.

LR: Wow, ok! As-tu des angoisses par rapport à ta rentrée à l’université?

I: Je sais qu’il y aura beaucoup plus de monde, je me demande comment ça se passera. À mon cégep, nous n’étions que 6000! Mais j’ai vraiment hâte de rentrer à l’université, j’espère pouvoir me faire des amis rapidement car mes amis du cégep ne viennent pas à l’UdeM. Je risque de me retrouver un peu seule au début.

LR: Il faut pas trop s’inquiéter, c’est assez facile de se faire des amis sur le campus! Puis, avec toutes les activités d’intégration des assos étudiantes et la Semaine A, tu vas te faire des amis en moins de deux! Qu’as-tu prévu pour cet été?

I: Je vais à Cuba avec mes amis du cégep! Une façon de « fêter » la fin de Vanier en quelque sorte. De plus, un de mes amis s’en va étudier en dehors du Québec donc je veux passer du temps avec lui. Je vais également travailler, comme en ce moment, en tant que réceptionniste dans le CSSS Montérégie-Centre.

« Je voulais quelque chose de différent, un peu comme un défi. » 

LR: Est-ce que tu aimes voyager? Voyages-tu souvent?

I: Oui, j’adore ça! Je suis déjà allée à Paris, à Londres, à Barcelone… D’ailleurs j’ai adoré Barcelone! Le monde là-bas est si chaleureux! Tout le contraire de Paris, où j’ai trouvé que les personnes que j’ai croisées n’avaient pas l’air joyeuses. J’ai fait quelques voyages avec l’école, le reste avec mes amis.

LR: Super ça! Est-ce que tu as des passions, des activités parascolaires?

I: J’adore écrire, je fais de la poésie! J’ai déjà gagné une coupe dans un concours de poésie à mon cégep. J’ai également construit un recueil de slam à sujet politique pour un projet de cours où je devais réunir toutes mes connaissances acquises. Autre activité, auparavant je jouais de la musique: trompette, clarinette et piano! J’ai aussi fait un peu de kayak et d’arts martiaux. À mes heures perdues je fais également du bénévolat dans un organisme communautaire qui s’appelle le Centre Myriam. Je joue parfois à des jeux vidéos, par exemple Dragon Edge ou Fallout (NDLR : Il existe un groupe d’intérêt UdeM Jeux). Autre hobbies: j’aime dessiner et peindre, notamment à l’aquarelle. Je lis également beaucoup. Je fais aussi partie du club de lecture de mon cégep, où on doit lire 5 livres dans l’année puis on décide pour lequel on vote dans le cadre du prix littéraire des collégiens! (NDLR: Il y en a un à l’UdeM aussi). En ce moment je lis « Ce qu’il reste de moi » de Monique Proulx, je l’ai d’ailleurs tout le temps dans mon sac!

LR: Et que dirais ta meilleure amie si on lui demandait de te décrire?

I: Elle dirait que je suis vraiment têtue, et elle a raison! Même petite, j’étais têtue: sur le chemin de la garderie, je m’arrêtais toujours à un endroit précis où il y a un trou de canalisation, juste pour faire pipi. Ma mère avait beau me dire d’arrêter, je ne l’écoutais pas. J’avais trouvé LE spot! Finalement, ma mère a changé l’itinéraire, on devait marcher 10 minutes de plus mais au moins j’arrêtais de faire pipi n’importe où!

LR: Belle anecdote! Camille en a aussi une semblable mais bon, on repassera! Et si demain on te disait « tu peux faire ce que tu veux, il n’y a pas de limite », que ferais-tu?

I: Je pense que je prendrais l’avion et j’irais voir une amie aux Pays-Bas. Bien que je ne l’ai jamais rencontrée, nous avons tissé des liens car nous aimons le même genre musical, le pop coréen. Nous avons commencé à discuter sur les forums, puis nous n’avons jamais arrêté!

LR: Si tu dois sortir avec tes amis, ce sera où?

I: Un souper dans un restaurant coréen. Mon meilleur spot est situé à côté du métro Côte-Vertu, c’est un nouveau restaurant!

LR: À découvrir! Et si tu t’arrêtes pour un café, c’est où et quoi?

I: Un moka de chez Tim : moitié-chocolat, moitié-café, avec de la crème chantilly! Je ne suis pas une grande fan de café, je préfère le thé. D’ailleurs, tous les matins je bois une tasse de thé, c’est mon rituel!

Ce qui est important de savoir, c’est que Ioana est capable de bouger ses oreilles comme Camille et est fan de sushis comme Kim. Ça change tout, non? 

Entrevue réalisée par Kim et Camille

The following two tabs change content below.
Les Roger

Les Roger

Les Roger

Derniers articles par Les Roger (voir tous)

1Commentaire
  • Myriam
    Posté à 10:58h, 22 mars Répondre

    Trop drôle l’anecdote !

Écrire un commentaire